Publicité

QUESTION D'ACTU

Rumeurs sur un cancer

L’état de santé de Poutine fait l'objet de spéculations sombres

L’absence remarquée de Vladimir Poutine a relancé les rumeurs sur son état de santé. Plusieurs médias affirment qu’il est atteint d’un cancer.

L’état de santé de Poutine fait l'objet de spéculations sombres Alexei Druzhinin/AP/SIPA

  • Publié 15.03.2015 à 15h56
  • |
  • |
  • |
  • |


Comment va Poutine ? Cette question, de nombreux médias se la posent. L’état de santé du chef d’Etat russe est au cœur de plus folles rumeurs, ravivées après une semaine d’absence très remarquée.

Sa main pourrait « briser celle de son interlocuteur »
Vladimir Poutine est, en effet, réapparu ce vendredi à la télévision, où on ne l’avait pas vu depuis le 5 mars, lors de la visite du Premier ministre italien Matteo Renzi, venu chercher le soutien de Moscou dans le dossier libyen. Depuis, le président russe a reporté la rencontre prévue avec ses homologues kazakhs et biélorusses, sans apporter d'explication. Une source gouvernementale kazakhe a indiqué mercredi qu'il était malade, relançant ainsi les interrogations.

Le Kremlin a d’emblée voulu mettre les points sur les i. « Vladimir Poutine est en très bonne santé et il travaille tout le temps », a assuré son porte-parole Dmitry Peskov, ajoutant que la poignée de main du chef d'Etat pourrait « briser celle de son interlocuteur », selon une métaphore russe. Pour faire taire les mauvaises langues, le site Internet de la présidence a même posté des photos du chef d’Etat en pleine activité.


Capture d'écran du site Internet du Kremlin

Trois années à vivre
Malgré la force de conviction du Kremlin, ces propos n’ont pas mis un terme aux bruits qui agitent la blogosphère depuis plusieurs mois. Déjà, en 2012, Poutine avait dû annuler ses visites à l’étranger pendant plusieurs semaines, en raison, officiellement, d’une « blessure sportive au dos ».

Plusieurs rapports ont pourtant émis des doutes sur cette version. En octobre, un article du quotidien américain The New York Post a révélé que Vladimir Poutine serait atteint de la forme la plus agressive du cancer du pancréas. Il lui resterait trois années à vivre. Les médias russes évoquent, eux, un cancer de la colonne vertébrale.

Il aurait été suivi par un médecin allemand rencontré lorsqu'il était agent du KGB en Allemagne, il y a des dizaines d’années. Selon l’auteur de l’article, le chef d’Etat a subi plusieurs traitements, dont certains aux stéroïdes, ce qui explique l’apparence parfois bouffie de son visage – que certains attribuent, par ailleurs, à des injections de botox à visée esthétique. A 84 ans, le médecin aurait pris sa retraite, non mécontent de se séparer de ce patient envahissant : « il a confié détester se rendre en Russie. Les gardes du corps de Poutine le maltraitaient en permanence », peut-on lire dans l’article.

Sa maladie « explique pourquoi Vladimir Poutine est si pressé d'envahir l'Ukraine », affirme même le journal. Des révélations immédiatement démenties par le Kremlin. « Qu'ils (les gens qui diffusent ces rumeurs, ndlr) se taisent, avait alors déclaré Dmitri Peskov. Ce sont de vaines attentes ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité