>
Les Symptômes
>
Palpitations : une sensation banale qui peut être un signal d’alerte

Palpitations : une sensation banale qui peut être un signal d’alerte

Publié le 15.10.2015
Mise à jour 20.10.2015
Palpitations : une sensation banale qui peut être un signal d’alerte
PQD/2015/10

Les palpitations correspondent au ressenti inhabituel des battements du cœur. Les causes sont nombreuses et habituellement bénignes, mais ne doivent pas être négligées car elles peuvent révéler un trouble du rythme cardiaque.

Palpitations : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Les palpitations correspondent à la sensation inhabituelle ou désagréable de ressentir des battements du cœur.
Il s’agit le plus souvent d’une sensation de « cœur qui bas très fort », parfois de « cœur qui cogne dans la poitrine ».
On distingue les battements du cœur plus forts (palpitations hyperkinétiques) ou irréguliers (palpitations arythmiques).

Le cœur normal bat régulièrement en moyenne entre 60 et 100 battements par minutes.

Qu'est-ce qu’une palpitation ou des palpitations ?

Les palpitations correspondent à la perception inhabituelle des battements du cœur, qui normalement ne sont pas perçus. Ceux-ci peuvent être plus forts (palpitation hyperkinétiques) ou irréguliers (palpitations arythmiques). Ces 2 types peuvent cependant cohabiter chez la même personne.
Les épisodes peuvent durer de quelques secondes à plusieurs heures, être fréquents ou rares et survenir uniquement à l’occasion de certains événements, comme la pratique du sport.
Il s’agit d’un signe assez fréquent qui peut correspondre à des états très divers, allant de la « dystonie neurovégétative » qui relève de l’anxiété ou de l’extrasystole bénigne à des arythmies cardiaques plus graves qu’il faudra traiter.
Le fait de ressentir des palpitations n’est en aucun cas synonyme d’arythmie cardiaque et peut traduire simplement l’anxiété de personnes n’ayant aucun trouble du rythme. Mais si les palpitations sont associées à une mauvaise tolérance : essoufflement, malaise avec ou sans perte de connaissance, douleur de la poitrine, elles doivent être impérativement explorées.

CAUSES >>
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit