• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

Ascaridiose : une parasitose intestinale au retour d’un voyage en zone tropicale

Ascaridiose : une parasitose intestinale au retour d’un voyage en zone tropicale

Ascaridiose : une parasitose intestinale au retour d’un voyage en zone tropicale
iStock/Mr_Microbe
Publié le 01.03.2021

Ascaridiose : PREVENIR

Comment réduire les risques de contracter l'ascaridiose ? 

La maladie existant essentiellement dans les pays tropicaux, en cas de voyage dans une zone à risque, des précautions d'hygiène simple permettent de réduire les risques de contracter la maladie. 

Il faut se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon notamment avant les repas et après être allé aux toilettes. Il est important aussi de laver les crudités et fruits avant de les consommer, ou d'éviter de les consommer en cas de doute sur la préparation. 

Il ne faut pas boire d'eau du robinet mais de l'eau en bouteille, ou bouillie au moins une minute ou traitée par capsule désinfectante.  

Il faut également éviter de manger glaces, sorbets, glaçons, jus de fruit frais et lait non pasteurisé. 

Pour réduire le risque à l'échelle d'un pays, des mesures collectives doivent être mises en œuvre pour lutter contre le « péril fécal » : égouts, traitement des eaux usées, interdiction des engrais d'origine humaine pour les cultures maraîchères. 


Peut-on être atteint d'ascaridiose plusieurs fois au cours de sa vie ? 

Il est possible d'être atteint d'ascaridiose plusieurs fois au cours de sa vie. En effet, la maladie n'est pas immunisante, c'est-à-dire qu'une première infection ne protège pas d'infection ultérieure, car le corps ne produit pas d'anticorps contre la maladie. Pour éviter le risque de récidive, il faut donc respecter les mesures d'hygiène de base en cas de voyage en zone tropicale.

<< TRAITEMENT
PLUS D'INFOS >>

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES