Publicité

MIEUX VIVRE

Enceinte depuis 40 ans

Une femme de 82 ans découvre un bébé fossilisé dans son ventre

Une colombienne de 82 ans a découvert qu'elle avait porté la moitié de sa vie un foetus fossilisé après s'être rendue aux urgences pour des douleurs au ventre.

Une femme de 82 ans découvre un bébé fossilisé dans son ventre Radiographie du lithopédion (Hôpital de Tunjuelito, Bogotá)

  • Publié 13.12.2013 à 19h07
  • |
  • |
  • |
  • |


Cette découverte morbide avait pour origine une simple diarrhée. Une femme de 82 ans de Colombie s'est rendue à l'hôpital Tunjuelito  de Bogotá pour un mal de tête et une diarrhée. Elle a appris qu'elle portait un foetus dans son abdomen depuis 40 ans, révèle El Tiempo.

 

Aucune échographie n'avait révélé sa grossesse. Mais la radiographie réalisée à l'hôpital présente une étrange tâche blanche. Il s'agit d'un foetus de 32 semaines qui s'est « fossilisé ». Il s'agit du deuxième cas répertorié en Colombie. Selon El Tiempo, la vieille femme compte se faire opérer afin d'extraire ce foetus, composé en grande partie de tissus morts.

 

Ce phénomène s'appelle le lithopédion ou « bébé de pierre » (du grec lithos, pierre, et pais, enfant) et il est excessivement rare. Selon le journal de la Royal Society of Medicine, 300 cas seulement ont été enregistrés dans le monde. Il s'agit d'une grossesse extra-utérine, c'est-à-dire qu'elle se produit dans l'abdomen. Cette grossesse n'arrive pas à terme. Au lieu d'être expulsé, le foetus reste et se calcifie avant de se « fossiliser ».

 

« L'enfant pétrifié de Sens »

Le lithopédion se produit essentiellement dans les pays à faibles revenus. Les derniers cas ont été relevés au Maroc, en Afrique du Sud et en Chine. La femme chinoise détient d'ailleurs le record : à 92 ans, elle a découvert qu'elle portait un foetus depuis 61 ans. Si on retrouve ce type de complications dans les pays sous-développés, c'est principalement parce que les femmes enceintes ne bénéficient pas d'un suivi médical régulier. Il est donc aisé de passer à côté d'une grossesse interrompue et de ne pas diagnostiquer un lithopédion.

 

Le premier cas documenté en France remonte à 1554, plus connu nom sous le nom de « l'enfant pétrifié de Sens ». L'histoire fit alors sensation : Colombe Chatri, femme de tailleur, présente tous les signes d'une grossesse mais n'accouchera jamais. 28 ans plus tard, elle décède. Son mari réclame alors une autopsie. Les chirurgiens de l'époque découvre une forme ovoïde dans l'utérus. Ils le brisent et découvrent un corps d'enfant pleinement développé et calcifié.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité