Publicité

MIEUX VIVRE

Elongations, entorses...

Talons hauts : attention aux déséquilibres musculaires

Des scientifiques américains ont récémment démontré que le port de talons hauts pourrait, à long terme, être néfaste pour la santé. 

Talons hauts : attention aux déséquilibres musculaires BARON ALAIN/SIPA

  • Publié 07.06.2015 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Une récente étude américaine affirme que le port des talons hauts plus de trois fois par semaine peut provoquer des déséquilibres musculaires au niveau de la cheville et causer certaine blessures. Un article, paru sur le site International Journal of Clinical Practice, indique ce déséquilibre est visible au niveau de quatre muscles de la cheville. Ce problème pourrait être à base de blessures telles que l’élongation ligamentaire voire l’entorse.

« Par conséquent, il est cliniquement important pour les porteuses de talons hauts d’effectuer régulièrement des exercices de renforcement de la cheville, tout en limitant la fréquence d’utilisation de ces chaussures à talons comme mesure préventive » explique le Dr Yong-Seok Jee, co-auteur de ces recherches.

Les talons hauts, esthétiques mais dangereux

Ce n’est pas la première fois que des scientifiques s’intéressent aux conséquences des escarpins sur la santé des femmes. Récemment, une équipe de chercheurs de l’université d’Alabama (UBA) à Birmingham s’est penchée sur les lésions causées par les chaussures à talons hauts, qui selon le Dr Gerald Mc Gwin, auteur principal de l’étude, « donnent certes de l’allure mais peuvent engendrer de sérieux problèmes ». Basée sur les données fournies par la Commission de sûreté des produits (qui dispose d'un système de surveillance électronique des blessures au niveau national), l’étude recense 123 355 accidents liés au port de talons hauts entre 2002 et 2012 (soit 11 000 par an en moyenne) avec un record pour l’année 2011 au cours de laquelle on compte 19 000 accidents.

Les parties les plus exposées aux blessures sont le pied et la cheville, qui concentrent 80 % des traumatismes tandis que 20% concernent le genou mais aussi le tronc, l'épaule, la tête ou le dos. Et résultat étonnant, la moitié des foulures surviennent  à domicile, et en majorité chez les femmes âgées entre 20 et 30 ans. «Cela prouve que le choix d'une chaussure adaptée à son environnement et à son activité demeure nécessaire», soulignait le Pr Mc Gwin.

Par ailleurs, les talons hauts entraînent une mauvaise posture et une courbure artificielle de la colonne vertébrale, ce qui peut aboutir à de fréquentes douleurs sciatiques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité