Publicité

QUESTION D'ACTU

Tarifs : les dentistes de nouveau en grève


  • Publié 12.06.2017 à 09h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Les dentistes décrochent mais ne désarment pas. A partir de ce lundi, ces professionnels de santé entament une semaine de grève pour dénoncer la réforme des tarifs applicable au 1er janvier 2018. « Prendre un rendez-vous chez le dentiste cette semaine pourrait s'avérer compliqué », pronostique Le Figaro.

Ce sont des coordinations locales (1) et non les syndicats qui appellent à ce nouveau mouvement de protestation. Autant dire que la mobilisation devrait être forte, d’autant que les étudiants comptent l’amplifier sur les réseaux sociaux (#Dentger). En Lorraine, dans l’Eure, en Ile-et-Vilaine, pointe l’AFP, une majorité de cabinets dentaires devrait être fermée. Mardi, des manifestations sont prévues, notamment à Rennes et dans d’autres villes.

C’est donc un dossier explosif que le précédent gouvernement a laissé à la nouvelle majorité. La réforme des tarifs avait fait l’objet de mois de négociations entre les syndicats dentaires et la caisse nationale d’assurance maladie. En vain.
Face à ce constat d’échec, l’ancienne ministre de la Santé avait alors imposé un règlement arbitral prévoyant de plafonner les tarifs des prothèses (couronnes, bridges, implants) et d’augmenter les soins conservateurs, le détartrage, par exemple. Une réforme nécessaire mais avec des revalorisations insuffisantes, selon la profession. Les dentistes faisant valoir que les investissements en matériel ne pouvaient être amortis que par les bénéfices réalisés sur les prothèses.

Avec ce dossier, Agnès Buzyn entre dans « le dur » des discussions avec les professions de santé. Au-delà des revendications catégorielles, c’est bien de l’équilibre entre l’assurance maladie, les acteurs de la santé et les complémentaires dont il est question. Marisol Touraine avait ouvert en grand la porte aux assureurs et aux mutuelles sur le terrain de la prise en charge des dépenses de santé. Mais ces derniers avaient demandé des contreparties conséquentes avant de s’engager. Plafonner les tarifs des prothèses faisait partie de leurs exigences.

(1) Cellules départementales de Coordination des Dentistes Libéraux

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité