Publicité

QUESTION D'ACTU

Appel de l'OMS

34 milliards de dollars pour lutter contre des maladies tropicales

L’Organisation mondiale de la santé appelle les pays touchés par les maladies tropicales négligées à investir 34 milliards de dollars d'ici à 2030 pour s'en débarrasser.

34 milliards de dollars pour lutter contre des maladies tropicales kyodowc124346.JPG k/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 21.02.2015 à 11h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Parmi les 17 maladies tropicales négligées (MTN) qui touchent plus d’1,5 milliard de personnes dans le monde, certaines sont bien connues comme la lèpre, la rage ou la dengue. D’autres, au nom plus « exotique », le sont moins. Comme la dracunculose, une infection qui se transmet exclusivement en buvant de l’eau contaminée par des puces porteuses d’un parasite, le ver de Guinée.

 

Populations défavorisées

Pour venir à bout de ces pathologies qui peuvent provoquer une cécité, des préjudices esthétiques, des handicaps ou des décès surtout dans les populations défavorisées, les pays touchés devraient investir davantage dans leur lutte. Au total, 34 milliards de dollars (29,8 milliards d'euros) seraient nécessaires d’ici à 2030, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui vient de publier un rapport sur le sujet.


« Cet investissement représenterait à peine 0,1% des dépenses nationales actuelles consacrées à la santé dans les pays à revenu faible ou intermédiaire touchés pour la période 2015-2030 », commente l’organisation onusienne. Ce montant ne tient pas compte des dons de médicaments et des autres contributions en nature.

 

Plus exclusivement tropicales

« Certaines des maladies tropicales négligées ne sont plus exclusivement tropicales », indique le Dr Dirk Engels, directeur du département de lutte contre les maladies tropicales négligées de l’OMS. « Le potentiel de propagation est un argument solide de plus pour consentir les investissements nécessaires –tout en mettant l’accent sur la recherche-développement- afin de maîtriser l’ensemble de ces maladies et d’en éliminer le plus possible le plus vite possible », ajoute-t-il.


Le rapport de l’OMS présente les progrès accomplis ces dernières années. Un exemple justement pour la dracunculose : en 2014, seuls 126 cas ont été notifiés, contre près de 1 800 en 2010 et 3,5 millions au milieu des années 1980. « Si les efforts et les investissements se poursuivent, cette maladie pourrait être éradiquée », estime l’OMS.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité