Publicité

QUESTION D'ACTU

Pétition

Dengue: la Floride dit non aux moustiques OGM

Des moustiques transgéniques pour lutter contre la dengue. La technique a été testée au Brésil, mais en Floride, elle rencontre une vive opposition de la part des habitants.

Dengue: la Floride dit non aux moustiques OGM Uncredited/AP/SIPA

  • Publié 02.02.2015 à 19h45
  • |
  • |
  • |
  • |


La pétition compte déjà 145 000 signatures. En Floride, état américain ayant fortement été affecté par la dengue dans le passé, on rejette massivement les nouvelles techniques de lutte contre la maladie mises au point par la société Oxitec, issue de la prestigieuse université d'Oxford.

Moustiques transgéniques  

Comme Chikungunya qui a sévit tout l'été dans les DOM TOM, la dengue est transmise à l'homme par la piqure de moustique, l'Aedes aegypti, en l'occurence. Le virus ainsi transmis provoque des douleurs articulaires et une forte fièvre, et peut s'avérer mortel.

L'idée d'Oxitec : pour erradique la maladie, il faut l'attaquer à sa source, c'est à dire aux moustiques porteurs du virus. Les chercheurs élèvent donc en laboratoire des moustiques transgéniques, dont l'ADN a été modifié pour produire des substances qui leur sont mortelles. Lâchés dans la nature, ils vont féconder les femelles qui produiront des larves qui n'atteindront pas l'âge adulte et par conséquent, ne pourront donc pas piquer l'Homme.

Des lâchers de ces moustiques OGM ont déjà été réalisés au Brésil, qui connaît régulièrement des épisodes de dengue. La méthode a rencontré un certain succès, puisqu'Oxitec estime que jusqu'à 90 % de la population d'Aedes aegypti a été exterminée. 

Craintes environnementales

La Floride devrait être le prochain terrain d'essai de cette technique, mais la vive opposition que témoignent certains habitants pourrait compromettre le projet. De plus en plus prisée des scientifiques, elle est pourtant considérée comme plus favorable à l'environnement, car contrairement à l'utilisation d'insecticides qui affectent plusieurs espèces, elle ne cible que les moustiques porteurs de la maladie.

Paradoxalement, c'est parce qu'ils craignent les effets nocifs sur l'environnement que de nombreux habitants ont signé la pétition contre le projet d'Oxitec. Ils estiment qu'introduire des moustiques mutants pourraient être dangereux pour l'Homme ainsi que pour d'autres espèces animales. Peu d'épisodes de dengue ayant été enregistrés ces dernières années, certains n'en voient pas non plus l'utilité. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité