Publicité

QUESTION D'ACTU

Obésité : feu vert de la FDA pour un implant qui contrôle l’appétit

Un implant contre l’obésité a obtenu le feu vert de l'Agence américiane pour une commercialisation. Il agit sur les nerfs impliqués dans le contrôle de l’appétit.

Obésité : feu vert de la FDA pour un implant qui contrôle l’appétit HOUIN GERARD/SIPA

  • Publié 15.01.2015 à 15h26
  • |
  • |
  • |
  • |


La FDA a dit oui. L’Agence américaine du médicament vient de donner son feu vert à la commercialisation d’un implant contre l’obésité, après plusieurs essais menés chez l'animal, et deux petits essais chez l'homme. Cet implant pourrait révolutionner les techniques traditionnelles de la chirurgie bariatrique (anneau gastrique, by pass…).

Boîtier dans l'abdomen
Le « Maestro Rechargeable System » est fabriqué par la firme américaine EnteroMedics. Il se compose d’une pile rechargeable et d'électrodes, que l’on implante dans l'abdomen. Ces électrodes envoient des pulsions électriques au nerf pneumogastrique, impliqué dans le contrôle de satiété. C’est lui, en effet, qui émet des signaux au cerveau pour lui signifier qu’il est vide ou plein.

La stimulation électrique permet donc de bloquer l'activité de ce nerf entre le cerveau et l'estomac. Pour autant, la FDA précise que les mécanismes spécifiques de la perte de poids résultant de cet implant restent inconnus.


L'implant Maestro Rechargeable System - CC/ENTEROMEDICS


Aussi efficace que l’anneau gastrique
Les conditions pour se faire poser cet implant sont plus strictes que les autres interventions bariatriques. Il vise des patients d'au moins 18 ans qui n’ont pas pu perdre de poids en suivant des régimes, et dont l'indice de masse corporelle est compris entre 35 et 45. Le patient doit également avoir une pathologie liée à son excès de poids (diabète…).

Les résultats des études financées par la firme ont été publiés en 2013 dans la revue Journal of Obesity. Elles n’ont révélé aucun effet secondaire au cours de la première année d'implantation de l'appareil. De plus, l’implant semble être aussi efficace que l’anneau, à en croire les comparaisons menées selon les types d’intervention.

Plus d’un adulte sur trois est obèse aux Etats-Unis. « L’obésité et les pathologies qui y sont associées constituent un problème majeur de santé publique, souligne William Maisel, haut responsable de la FDA, cité par l'AFP. Des tels appareils peuvent aider les médecins et les malades à élaborer des traitements étendus contre l’obésité ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité