Publicité

QUESTION D'ACTU

Pour éliminer les calories

Obésité: deux molécules qui transforment la mauvaise graisse

Des scientifiques de l'Université de Harvard viennent de découvrir deux molécules transformant la graisse "blanche" - néfaste - en graisse "brune", dont la particularité est d'éliminer les calories.

Obésité: deux molécules qui transforment la mauvaise graisse Jonathan Player/REX/REX/SIPA

  • Publié 11.12.2014 à 11h52
  • |
  • |
  • |
  • |


Bientôt vous n’aurez peut-être plus besoin de faire de l’exercice pour perdre du poids ! Des scientifiques de l’Université de Harvard  ont découvert deux molécules qui pourraient transformer la « graisse blanche » en « graisse brune ».
Depuis plusieurs années, les scientifiques connaissent l’existence de ces deux graisses : la blanche, dite la « mauvaise graisse » qui forme nos bourrelets et augmente nos risques de maladies cardiaques, quand la brune élimine les calories, les sucres et les mauvaises graisses, mais aussi régule la production d’insuline de l’organisme. Ces deux molécules pourraient donc permettre de lutter aisément contre l'obésité mais aussi le diabète de type 2.

Ces résultats, publiés dans la revue Nature Cell Biology, ont été obtenus en laboratoire sur des cellules souches, mais une équipe allemande est en train de tester l’impact des deux molécules sur des souris de laboratoires.

Endommager le système immunitaire
Les chercheurs sont en tout cas persuadés que ces découvertes pourraient entraîner la création d’une « pilule qui remplace le tapis de course » pour contrôler l’obésité, comme l’explique Chad Cowan, de l’Université de Harvard et de l’Hôpital Général du Massachussets à Boston.

Une des deux molécules a déjà été approuvée pour traiter l’arthrite rhumatoïde, mais ce n’est pas pour cela que vous pourrez trouver de sitôt la pilule miracle chez votre pharmacien. En effet, les scientifiques précisent que les molécules pourraient endommager le système immunintaire. Ces molécules « visent la même molécule qui joue un rôle dans la réponse inflammatoire », explique le Pr Cowan. Donc, si vous les administrez pendant longtemps, cela pourrait compromettre votre réponse immunitaire ». Il va donc falloir continuer de courir un peu...

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité