Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude dans Diabetes

Graisse brune : favoriser sa production pour lutter contre le diabète

Une étude démontre une nouvelle fois les bienfaits de la graisse brune. Ces cellules aident l'organisme à lutter contre le surpoids, mais jouent aussi un rôle contre le diabète. 

Graisse brune : favoriser sa production pour lutter contre le diabète JAUBERT/SIPA

  • Publié 28.07.2014 à 17h04
  • |
  • |
  • |
  • |


La graisse brune. Sous ce nom peu connu se cache un nouvel espoir pour les personnes obèses comme pour les diabétiques. Publiée dans la revue Diabetes, une étude montre que ces tissus adipeux qui brûlent les calories pourraient aider à perdre du poids, mais aussi à réguler la production d’insuline de l’organisme. Reste à trouver comment favoriser la production de cette graisse.

Arme anti-diabète

Les graisses brunes permettent de maintenir la température corporelle au bon niveau, à travers le mécanisme de la thermogénèse. Exposé à température fraîche, autour de 17 °C, le corps cherche en effet à se réchauffer, et c’est là que les graisses brunes interviennent. Elles brûlent les calories, et augmentent les dépenses du corps en énergie. Ce processus permet d’éliminer les sucres et les « mauvaises » graisses du corps, dites graisses blanches, favorisant ainsi la perte de poids.

D’après le Dr Jean-François Lemoine, médecin d’Europe 1, « si les scientifiques parviennent à augmenter la production de graisse brune  et à l’activer, cela ouvrirait des perspectives dans le traitement de l’obésité et du diabète.» D’autant que ces graisses pourraient brûler jusqu’à 4 kg de graisse blanche, et stabiliser la glycémie, le corps régulant mieux la production d’insuline. Cela s'est vérifié d'ailleurs au cours de cette étude, 12 hommes ayant été testés, pour mesurer l'effet de la graisse brune sur leur glycémie. Chez les sept qui avaient des tissus bruns en quantité, le taux de glucose était en effet mieux régulé. 

 

Graisse brune ou blanche ?

Nous avons deux types de graisses dans le corps, d'accord, mais comment différencier la « bonne » brune de la blanche? La dernière est celle que nous connaissons tous, celle qui nous donne nos petits bourrelets. Mais les chercheurs savent depuis des années que le corps produit un autre type de graisse, la fameuse graisse brune, qui pourrait aider à lutter contre le surpoids.

Chez les nourrissons, elle est présente en grande quantité, car c’est elle qui lui permet de se réchauffer à la naissance, alors que le réflexe du frissonnement n’est pas encore acquis. Mais les stocks de cette graisse commencent à diminuer au bout de quatre semaines.  Composée de cellules riches en fer, ce qui lui donne sa couleur brune, et traversées par de nombreux vaisseaux sanguins, afin d’amener l’oxygène nécessaire pour brûler les calories, cette graisse est donc d’autant plus précieuse qu’elle se raréfie avec l’âge.

Mais, heureusement, selon le docteur Lemoine, d'autres travaux pour essayer de produire cette graisse en plus grande quantité chez l'adulte, sont actuellement menés. « Des chercheurs de l’Inserm ont compris  comment on fait des cellules blanches ou brunes. Ils ont mis en évidence une substance,  présente en grande quantité dans les cellules brunes, qui, si on la met avec des précurseurs de cellules blanches, les transforment en brunes », précise le Dr Lemoine.  Une autre bonne nouvelle pour ceux qui espèrent beaucoup de cette « bonne graisse ». 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité