Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport au Premier ministre

L'utilisation des pesticides est repartie à la hausse en 2013

L’utilisation des produits phytosanitaires a augmenté de 9,2% en 2013 selon un rapport remis au Premier ministre aujourd’hui.

L'utilisation des pesticides est repartie à la hausse en 2013 SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 23.12.2014 à 18h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Le  député PS Dominique Potier a remis au Premier ministre ce mardi 23 décembre 2014 son rapport d’évaluation et de révision du plan Ecophyto. Et les résultats ne sont pas bons : l’utilisation des pesticides en France a augmenté de 9,2% en 2013.  Des résultats d’autant plus mauvais qu’en 2012, le recours aux produits chimiques en agriculture avait baissé de 6%.

La cause de cette augmentation ? Un printemps exceptionnellement humide qui a favorisé la prolifération des champignons, limaces et mauvaises herbes, ce qui aurait poussé les agriculteurs à utiliser davantage de produits.

25% en moins à l'horizon 2020
Le plan Ecophyto, lancé en 2008 par le Grenelle de l’Environnement, a pour objectif de « réduire l’utilisation des produits phytosanitaires en France tant en zone en agricole qu’en zone non agricole, [afin] non seulement de concilier performance écologique et performance économique, mais également de préserver la santé publique », est-il ainsi indiqué dans le rapport.  Le député indique que les résultats de ce plan « ne sont pas à la hauteur des attentes initiales ».

Face à ces constats, Dominique Potier propose 68 recommandations permettant de diminuer de 20 à 25% l’usage des phytosanitaires d'ici 2020. Ses recommandations ont également pour objectif que 50% des fermes soient en agro-écologie conciliant la double performance économique et écologique d'ici 2025.
Dans les zones non agricoles (jardins publics, cimetières...), l'utilisation de ces produits a baissé en revanche de près de 8% en 2013.


Les preuves de leur toxicité se multiplient

Or, les éléments scientifiques prouvant les effets dévastateurs des pesticides s'accumulent. L'étude Agrican - qui étudie le cancer en milieu agricole - a par exemple révélé en octobre que le risque du cancer du poumon est  deux fois plus élevé chez les agriculteurs engagés dans la culture du pois fourrager, dans la taille des arbres fruitiers ou la culture des légumes que dans la population globale. Une différence qui serait due à l'utilisation des pesticides. Selon une étude parue en juin dans Environmental Health Perspectives, ces produits chimiques agricoles augmenteraient aussi fortement le risque d’autisme ou de retard cognitif lorsque la mère y est exposée pendant la gestation. Sans parler de l'étude controversée du Pr Séralini, pour qui les pesticides seraient jusqu'à 1000 fois plus toxiques qu'estimé précédemment.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité