Publicité

QUESTION D'ACTU

Déclaration de Marisol Touraine

Grève à Noël : les malades pourront se faire soigner, affirme la ministre

Alors que la grève des médecins de Noël s’annonce particulièrement suivie, la ministre de la Santé a affirmé que les malades « trouveront à se faire soigner ».

Grève à Noël : les malades pourront se faire soigner, affirme la ministre CHAMUSSY/SIPA

  • Publié 17.12.2014 à 18h42
  • |
  • |
  • |
  • |


La ministre de la Santé a souhaité « rassurer les Français ». Alors que les anesthésistes ont annoncé lundi matin rejoindre la longue liste des professions médicales faisant grève à Noël, Marisol Touraine a donc fini par s'exprimer sur le sujet : « Je veux rassurer les Français et leur dire que ceux qui seront malades, je ne leur souhaite évidemment pas, mais ceux qui seront malades trouveront à se faire soigner », a ainsi assuré la ministre sur France 2.

Selon Marisol Touraine, « les services du ministère de la Santé seront évidemment en contact dans chaque département avec les médecins pour voir qui sera sur place, qui pourra assurer les soins et, par ailleurs, les services hospitaliers accueilleront ceux qui auront besoin d'être accueillis ».

Permettre la continuité des soins

Marisol Touraine fait ici référence à trois éléments complémentaires qui permettront la continuité des soins : tout d’abord la réquisition des médecins de ville (généralistes et spécialistes en cabinet). Les syndicats dans chaque département doivent avertir les Agences Régionales de santé (ARS) et le préfet des médecins en grève durant cette période. S'il est observé un nombre insuffisant de médecins disponibles durant le mouvement de grève, le préfet (en collaboration avec les ARS) établira une liste de médecins qui seront donc « réquisitionnés ».

Ensuite, si les urgentistes vont bien faire grève, il y aura tout de même un service minimum : les grévistes devraient porter un badge ou un brassard expliquant qu’ils sont en grève, mais les services ne devraient pas être très perturbés.

Enfin, les ARS ont pris les devants : certaines Agences régionales ont en effet demandé à des établissements publics de santé « majorer les lignes de permanence de soins pendant cette période, mettant ainsi en tension des équipes déjà très sollicitées par ailleurs », selon un communiqué du Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs élargi. En gros, les praticiens hospitaliers vont devoir multiplier les gardes pour combler les manques dûs à la grève.

70 à 80% de médecins en grève

Une grève de Noël qui s’annonce d'ailleurs particulièrement suivi : médecins libéraux (généralistes et spécialistes), cliniques, urgentistes, et anesthésistes devraient manifester leur désaccord à l’encontre du projet de loi santé de Marisol Touraine qui sera discuté au Parlement au printemps prochain. Selon l’Ordre des Médecins, 70 à 80% des médecins devraient suivre le mouvement. Les dates des grèves varient en fonction des différentes spécialités : globalement, la grève devrait courir du 22 décembre à début janvier.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité