Publicité

QUESTION D'ACTU

Après le vote de l'Assemblée nationale

Gel du prix des cigarettes : le coup de gueule des anti-tabac

Suite au vote d'un amendement à l'Assemblée nationale, le prix du tabac n'augmentera pas en janvier 2015. Une décision jugée inacceptable par les associations anti-tabac. 

Gel du prix des cigarettes : le coup de gueule des anti-tabac Franck LODI/SIPA

  • Publié 09.12.2014 à 17h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Le budget des fumeurs n’augmentera pas en 2015. Cela fait suite à un amendement adopté vendredi 5 décembre par l’Assemblée nationale dans le cadre du budget rectificatif de 2014, qui gèle la hausse des prix du tabac. En effet, depuis 2007 en France le paquet de cigarette augmente de 30 centimes à chaque 1er janvier.

« Consternante et gravissime »
Le député PS de Seine-Saint-Denis, Razzy Hammadi, justifie cette décision par une volonté de mettre fin au marché noir parallèle et importée de la cigarette générée par les écarts de prix entre la France et les autres pays de l’UE. « Cette stabilité des prix permet de lutter contre le marché parallèle mais aussi d'avoir des objectifs de santé publique parce que, sur ce marché, ce sont souvent les jeunes qui sont en première ligne », a déclaré le député au micro de RMC.

Mais les associations anti-tabac ne l’entendent pas de cette oreille. Elles sont tout simplement atterrées par cette décision.  Pour Yves Martinet, président du Comité contre le tabagisme (CNT) cette mesure est « consternante et gravissime ». Ce dernier souligne une forte incohérence entre le plan anti-tabac qui s’inscrit dans le projet de loi santé 2015 voté par le Parlement et « une telle décision qui va dans le sens contraire ».
L’Association Droit des non-fumeurs (DNF) n’en pense pas moins et dénonce « un gouvernement manipulé par les lobbies de l’industrie du tabac ». La DNF appelle ainsi les parlementaires et le gouvernement à « prendre conscience de la tromperie dont ils été la victime et à se ressaisir. Il faut que tous les défenseurs de la santé publique se mobilisent afin d’empêcher que, sous couvert de fausse harmonisation européenne et de prétendue simplification, on ne renonce à l’arme décisive de la hausse du prix du tabac par l’usage de la contrainte fiscale ». 



La hausse des prix efficace pour faire baisser la consommation
Selon la Banque mondiale et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'augmentation du prix du tabac reste à ce jour la méthode la plus efficace pour faire diminuer la consommation de cigarettes. Une hausse de 10 % sur le prix net du paquet entraîne une diminution de 4 % sur les ventes dans les pays développés et réduit la consommation des jeunes de 8 %.
L'OMS confirme, par ailleurs, que les jeunes sont 3 fois plus concernés par le prix que les personnes plus âgées, tout comme les personnes au niveau de vie précaire. Quand on sait que le plan anti-tabac vise avant tout les jeunes, la décision des députés qui ont opté pour l’amendement visant à geler les prix du tabac peut donc effectivement surprendre. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité