Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête belge

Champignons : des résidus de pesticides, nicotine et métaux lourds…

L’association de consommateurs belge Test-Achats a passé au crible une trentaine de champignons. Certains résultats sont alarmants, notamment pour les champignons séchés.

Champignons : des résidus de pesticides, nicotine et métaux lourds… Xavier Francolon/SIPA

  • Publié 31.10.2014 à 12h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Attention, champignon dangereux. L’association belge Test-Achats – l’équivalent de 60 Millions de consommateurs – a analysé un échantillon de 32 champignons. Objectif : y détecter les taux de pesticides et métaux lourds. Les auteurs de l’étude n’ont pas été déçus…

Un « cocktail » de pesticides
Parmi ces 32 champignons, 14 étaient frais, 12 séchés et 6 en conserve. Vraisemblablement, les seconds sont les plus toxiques : tous renfermaient des résidus de pesticides, quand les autres n’en contenaient aucun.

Selon l’étude, huit marques de champignons secs contenaient même des résidus de plusieurs pesticides - jusqu'à sept sortes différentes ! L'organisation exige des études sur la toxicité de ce genre de « cocktail ».

De la nicotine dans des champignons bio
Certains échantillons de champignons séchés inquiètent particulièrement l’association : les cèpes de Delhaize, qui dépassent la limite légale, et les girolles de Cora, qui contiennent un pesticide interdit (DEET). De la nicotine a même été retrouvée dans deux échantillons biologiques (de la marque Cook)… !


Des traces de nicotine dans ces champignons bio...

Présence de métaux lourds
Dernier point : la présence de métaux lourds (plomb et cadmium) a été détectée dans la plupart des champignons – un constat peu surprenant, tant ces derniers les absorbent facilement. « Ceux qui poussent le long des chaussées fortement fréquentées ou dans des zones polluées affichent une teneur élevée en métaux lourds », explique l’association.

Les 32 échantillons analysés respectent tous la norme européenne pour le cadmium. Mais s’agissant du plomb, les auteurs ne peuvent pas se prononcer… puisqu’il n’existe aucune norme européenne pour les champignons d’élevage, alors même que le risque est bien plus élevé pour ces champignons-là. « Inadmissible ! », s’exclament les chercheurs, qui exigent la mise en place d’un seuil maximal autorisé de teneur en plomb pour les champignons sauvages.

En septembre 2003, le magazine 60 Millions de consommateurs avait lui aussi publié une enquête sur les champignons (document PDF). Elle portait sur une centaine d'échantillons. Les auteurs avaient trouvé des traces de radioactivité et de métaux lourds dans certains d’entre eux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité