Publicité

QUESTION D'ACTU

Redrapage mammaire, abdominoplastie…

Chirurgie bariatrique : la chirurgie plastique booste son efficacité

Redessiner le corps après une chirurgie de l’obésité aide les patients à maintenir un poids sain plus longtemps, selon une étude menée sur 94 patients obèses.

Chirurgie bariatrique : la chirurgie plastique booste son efficacité Les kilos perdus s'accompagnent souvent d'une peau plissée (DESRUS BENEDICTE/SIPA)

  • Publié 13.10.2014 à 14h51
  • |
  • |
  • |
  • |


La chirurgie reconstructrice booste les bienfaits de la chirurgie bariatrique. C’est ce que démontre une étude présentée au congrès annuel de la Société américaine des Chirurgiens plastiques, qui se tient à Chicago (Illinois, Etats-Unis). La perte de poids se maintient mieux chez les patients qui ont bénéficié d’un remodelage du corps, concluent les chercheurs.

 

Une équipe de l’hôpital Henry-Ford de Détroit (Michigan, Etats-Unis) a suivi 94 patients pendant 2,5 ans. 47 d’entre eux ont subi une chirurgie de l’obésité et une reconstruction du corps (redrapage mammaire, abdominoplastie, interventions sur les bras, les cuisses ou le fessier) qui consiste à retirer les plis excessifs de la peau causés par la perte rapide de poids. Avant et après l’intervention, l’IMC des participants a été régulièrement relevé. « Parmi les patients qui ont bénéficié d’une chirurgie remodelante, l’IMC a baissé en moyenne de 18,4 (…) contre une baisse statistiquement significative de 12,45 chez ceux qui n’ont pas subi d’autre opération », conclut le Dr Donna Tepper, principal auteur de l’étude.

 

Limiter la reprise de poids

Les chercheurs n’évoquent pas ce qui explique cette différence dans la perte de poids. Mais ils soulignent les bienfaits de celle-ci : elle réduit le risque de diabète ou de maladie cardiovasculaire. Compléter la chirurgie bariatrique par une intervention plastique permettrait aussi de résoudre un problème massif dans cette discipline, comme le souligne le Dr Tepper : « Même avec les avancées que nous avons réalisées sur la technique et la sécurité, la réussite sur le long terme peut toujours être limitée par la récidive. Il y a une forte incidence de patients qui reprennent du poids après l’opération. »

Ces résultats sont encourageants, mais le suivi doit se poursuivre, estiment les auteurs de cette étude. Une observation à 5 ans permettra notamment de déterminer quelles interventions plastiques sont les plus bénéfiques sur le maintien de la perte de poids.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité