Publicité

QUESTION D'ACTU

1er baromètre ARTI Santé BTP

Stress au travail : artisan du bâtiment, une profession à risque

Pour la première fois une enquête nationale a été réalisée sur les conditions de travail des artisans du bâtiment. Les résultats indiquent que ces derniers subissent régulièrement des situations de grand stress. 

Stress au travail : artisan du bâtiment, une profession à risque GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 25.09.2014 à 11h02
  • |
  • |
  • |
  • |


« Le travail c’est la santé.» Les artisans du bâtiment fredonnent peut être les paroles de la chanson d'Henri Salvador en se levant le matin. En effet, selon une enquête nationale réalisée par la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la moitié d’entre eux travaille plus de 50h par semaine. C’est la première fois qu’une étude se penche sur les conditions physiques et psychologiques au travail des artisans du bâtiment.

1 artisan sur 2 régulièrement stressé
Un rythme qui peut même excéder les 60 heures hebdomadaires chez les chefs d’entreprise artisanale. Par ailleurs, 80 % des artisans en BTP estiment être « en bonne santé. » Cependant, seulement 1 artisan sur 4 consulte un médecin généraliste.

Selon l’enquête, un artisan sur deux considère être régulièrement stressé dans le cadre de son travail. Un stress dû à un manque de sommeil et à une forte fatigue. En effet, la quasi totalité d’entre eux estiment que leur métier requiert un haut niveau d’exigence mentale (95 %.) Or, le stress au travail peut sérieusement nuire à la santé. Il peut notamment conduire au « burnout », syndrome d’épuisement professionnel. De plus, plusieurs études ont démontré que trop de stress au travail accroît le risque de développer le diabète de 45 %.

Pistes d’amélioration
Au vu de ces résultats, la CAPEB insiste sur l’importance de « répondre à l’urgence d’une situation jusqu’ici mal appréhendée et méconnue" et donne plusieurs pistes afin de l’améliorer. Elle propose notamment un suivi médical professionnel et périodique de manière à détecter les éventuelles maladies professionnelles, ainsi que l’élaboration d’un dispositif, dans le but de surveiller les signes avant-coureurs de stress et de burnout chez les artisans du BTP.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité