Publicité

QUESTION D'ACTU

Equipe médicale

Bébé prématuré : "nous ne sommes pas en réanimation intensive"

Les parents du petit Titouan, né 4 mois avant terme, demandent l’interruption des soins qui le maintiennent en vie. Pour l’équipe médicale, il ne s’agit pas d’une réanimation intensive.

Bébé prématuré : \ Zickl David/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 17.09.2014 à 12h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis sa naissance, le 31 août dernier, le petit Titouan est sous assistance respiratoire et nutritive. Né presque 4 mois avant le terme prévu de la grossesse (le 18 décembre), à l’hôpital de Saintes (Charente-Maritime), il a subi une hémorragie interne. Ses parents, estimant les séquelles trop lourdes, ont demandé l’interruption des soins.

Pesant à peine 900 grammes sur la balance, Titouan est un grand prématuré. Comme les quelques 10 000 bébés qui naissent, comme lui, bien avant le terme de la gestation, une assistance est nécessaire. Mais aux yeux de sa mère, il est maintenu artificiellement en vie. Elle évoque même un « acharnement thérapeutique » depuis l’hémorragie cérébrale de son fils. « Notre bébé est sédaté en permanence », a-t-elle déclaré à nos confrères d’Europe 1. « De toutes façons, il sera hémiplégique. »

L’équipe médicale a un avis moins tranché sur la question. Les chiffres vont dans leur sens : en France, 85 % des grands prématurés (nés entre 22 et 26 semaines d’aménorrhée) survivent. Les soignants ont donc suivi la procédure, et placé l’enfant sous respirateur artificiel - pour compenser l’immaturité de ses poumons - et sous perfusion nutritive. A cette heure, ils ne se jugent pas capables d’estimer l’ampleur des séquelles que subira le petit Titouan. Mais la situation est claire pour eux : « Nous ne sommes pas en réanimation intensive », a martelé le Pr Fabrice Pierre, qui représente le CHU de Poitiers (Vienne).

Pour trancher, l’hôpital a fait appel à un comité éthique extérieur. Il aura notamment à déterminer si le nourrisson subira un handicap lourd et si l’interruption des soins est appropriée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité