Publicité

QUESTION D'ACTU

Victime de nausées, maux de tête...

A 24 ans une Chinoise apprend qu'elle n'a pas de cervelet

Une jeune chinoise de 24 ans s'est rendue à l’hôpital passer un examen à la suite de nausées et de vertiges. Le diagnostic des médecins est inédit : il lui manque l’intégralité de son cervelet.

A 24 ans une Chinoise apprend qu'elle n'a pas de cervelet Capture d'écran : compte Twitter de Rowan Hooper (New Scientist)

  • Publié 14.09.2014 à 11h18
  • |
  • |
  • |
  • |


Violentes nausées, vertiges, vomissements, à cause de ces symptômes banals qu'elle ressentait une jeune femme de 24 ans s'est rendue dans un hôpital de la province du Shandong (est de la Chine). Pour poser un diagnostic sur ces maux, les médecins lui ont fait passer un scanner. Et les résultats qu'ils ont découvert les ont laissés sans voix. Cette jeune chinoise vivait sans toute une portion de son cerveau. Une histoire inédite décrite il y a quelques jours dans le magazine scientifique britannique New Scientist.

Survivre sans cervelet est rarissime 
Dans cette histoire, cette jeune femme vit depuis sa naissance sans cervelet. Chez elle, l'emplacement habituel du cervelet est occupé par un fluide cérébral qui amortit le cerveau et constitue un moyen de défense immunitaire. Pour les médecins, son cas met en lumière la remarquable plasticité du cerveau.
Car le cervelet, appelé aussi « petit cerveau », représente 10 % du volume total du cerveau. Mais contient à lui seul 50 % des neurones », explique la journaliste de la revue scientifique Helen Thomson. De ce fait, il contrôle la motricité et l’équilibre. Sa défaillance peut donc conduire à une déficience mentale grave, à des troubles de motricité, provoquer des crises d’épilepsie, ou encore entraîner une accumulation mortelle de liquide dans le cerveau.
La mère de la jeune femme a  ainsi confié à New Scientist que sa fille « n'avait pas marché jusqu'à l'âge de 7 ans, et que son langage n'est devenu intelligible qu'à partir de 6 ans. »
Mais aujourd'hui, cette jeune Chinoise ne souffre que de légers problèmes d’élocution. Pour les médecins de l’hôpital, c'est donc une miraculée. Dans ce magazine britannique ils expliquent en effet, qu'en principe, « une personne dépourvue de cervelet meurt dès son plus jeune âge. Et la découverte de l’absence de cette partie du cerveau ne survient généralement qu’au moment de l’autopsie », rajoutent-ils.


Un cas d'étude
Résultat, leur patiente vient de rejoindre un groupe très restreint, celui des neuf personnes recensées à ce jour dans le monde qui vivent sans leur cervelet.
Enfin, pour la soulager de ses désagréments, les médecins chinois ont traité cette jeune femme de façon à réduire sa pression intracrânienne, causée par une trop grande quantité de fluide, ce qui a « immédiatement et durablement amélioré ses symptômes », rapporte le site I Fucking Love Science.
Pourtant, ces scientifiques ne connaissent toujours pas les facteurs pouvant entraîner une telle malformation, poursuit IFLScience. 
Pour cette raison, ces médecins ont annoncé qu'ils poursuivraient leur étude sur ce cas, « afin de tenter de comprendre comment le cerveau de cette jeune femme a pu s'adapter à l'absence de toute une portion de matière grise. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité