Publicité

QUESTION D'ACTU

Aucun risque pour la santé

Acariens : les Demodex squattent le visage de tous les adultes

Des chercheurs américains se sont penchés sur la prévalence d'acariens nommés Demodex. Selon eux, ces petites bêtes seraient plus à leur aise sur le visage des adultes que sur ceux des adolescents.  

Acariens : les Demodex squattent le visage de tous les adultes MARY EVANS/SIPA

  • Publié 05.09.2014 à 13h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Le Demodex n’est pas une marque de préservatif ou d’appareils électroménagers mais un genre d’espèces d’acariens qui vivent sur nos visages. Une récente étude publiée dans Plos One montre que tous les adultes vivent en permanence avec ces petites bêtes.

Moins de prévalence chez les jeunes
Les acariens qui peuplent les cils, les sourcils et les cheveux des humains sont connus depuis longtemps. Mais des biologistes de l’université de Raleigh en Caroline du Nord (Etats-Unis) viennent de confirmer des hypothèses selon lesquelles ces microbes préfèreraient le visage des adultes. «  La surprise est qu’ils semblent être chez presque tous les adultes, alors qu'ils sont rares voire totalement absents chez les jeunes, » explique Rob Dunn, co-auteur de l’étude au Huffington Post. En effet, la prévalence chez les jeunes de moins de 18 ans est de 5,8 % contre 14 % chez les adultes.

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont examiné les échantillons de peaux de 253 adultes et rassemblé des données antérieures sur dix jeunes âgés de 18 ans. Ces derniers ont constaté que l’ADN de Demodex est présente à 100 % dans la peau des adultes et plus précisément dans le sébum, une couche protectrice, qui donne un aspect luisant à la peau et peut provoquer l’apparition de boutons ou autres imperfections. Les auteurs de l'étude ont également découvert que la présence de Demodex se retrouve sur tous les cadavres humains adultes. 

65 espèces différentes
Demodex regroupe plus de 65 espèces. Les plus connues sont le demodex folliculorum et demoex brevis. Ces arachnides possèdent huit pattes et mesurent deux dixièmes de millimètres de long. Ils trouvent refuge dans les cheveux, les cils, les sourcils et se nourrissent de notre sébum et de nos cellules mortes. Au cours de leur vie, ces acariens accumulent des déchets toxiques qu'ils libèrent à leur mort. Cela peut provoquer des irritations ou des plaques rouges sur la peau. Les scientifiques estiment que la présence de ces spécimens dans un visage, en terme de quantité,  peut atteindre plusieurs millions. Difficile, donc, de s'en débarasser. Cependant, ils demeurent totalement inoffensifs pour l’humain, car ils sont contrôlés par le système immunitaire.


 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité