Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude américaine

Entraîner son cerveau à choisir des aliments sains

Il serait possible de prendre du plaisir en faisant un régime alimentaire. Selon les chercheurs, il suffirait d'entraîner son cerveau à consommer des aliments sains. 

Entraîner son cerveau à choisir des aliments sains Sojka Libor/AP/SIPA

  • Publié 02.09.2014 à 19h14
  • |
  • |
  • |
  • |


« J’ai une furieuse envie de salade verte sans sauce pour le dîner ». Un désir qui peut paraître un peu farfelu, voire masochiste. Pourtant, une étude publiée récemment dans la revue Nutrition and Diabetes suggère qu’il est possible de devenir féru de nourriture saine. Selon cette étude, il suffirait d’entraîner son cerveau à cet effet. 

Perte de goût progressive pour la malbouffe
Des médecins américains de l’université de Boston ont décidé de faire une expérience nutritive sur un groupe de 13 hommes et femmes obèses. Parmi ces personnes, 6 sont observé un régime diététique durant une période de six mois. Les médecins ont fait un IRM de leur cerveau au début et à la fin de l’expérimentation, afin d’évaluer l’évolution de leur état psychologique. 

Au terme du semestre, les chercheurs ont constaté « un accroissement de la sensibilité aux aliments sains » dans le cortex frontal, zone du cerveau où se situent les addictions, des participants ayant suivi le régime. Ils « ont donc vu leur envie d’aliments sains augmenter, au détriment de la junk food », constate l’auteur principal de l’étude, le Pr Roberts.

 

Des résultats à confirmer
Le cerveau s’habituerait donc à long terme à consommer certains types d' aliments et pourrait transformer nos goûts alimentaires en nous donnant un penchant pour les aliments sains. Des résultats certes encourageants…mais incertains. « Des recherches plus approfondies sur une plus longue période, avec plus de participants et explorant plus de zones du cerveau sont nécessaires pour confirmer notre théorie », estime le Pr Roberts.

 Mais les médecins restent optimistes face à ces découvertes. En effet, si elles se confirment, cela pourrait rendre la perte de poids par le régime alimentaire plus agréable. Car il est vrai que se priver des aliments que l’on aime sur une longue période peut être très douloureux psychologiquement ce qui aboutit bien souvent à une démission ou à une reprise de poids, une fois le régime terminé. 





Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité