Publicité

QUESTION D'ACTU

Chirurgie esthétique

Allongement du pénis : les Allemands en redemandent

La chirurgie d'allongement du pénis connaît un certain succès, en particulier en Allemagne. Pourtant, cette opération de chirurgie esthétique est loin d'être anodine. 

Allongement du pénis : les Allemands en redemandent WENN/SIPA

  • Publié 24.08.2014 à 13h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Allemands seraient-ils les hommes les plus insatisfaits de la taille de leur pénis ? C'est ce qui semble ressortir de données récemment publiées par la Société Internationale de Chirurgie Esthétique et Plastique. Alors que la chirurgie d'allongement et d'élargissement du pénis ne concerne que 0,1 % des chirurgies esthétiques pratiquées à travers le monde, les Allemands seraient, et de loin, les premiers à y avoir recours.  

2786 allongements de pénis

Les chiffres sont formels : en Allemagne, le nombre d'interventions chez les hommes, pour augmenter la taille de leurs attributs, est plus élevé que dans les 10 pays réunis où l'on pratique le plus ce type de chirurgie. En 2013, 2786 allongements de pénis avaient ainsi été réalisés outre-Rhin. A titre d'exemple, les Etats-Unis comptaient 61 interventions, 12 en Iran et curieusement, de nombreuses en Amérique Latine, avec plus de 1000 chirurgies réparties entre le Venezuela, le Brésil, le Mexique et la Colombie. En France, ces données ne sont pas connues. 

Cependant, d'après plusieurs médecins urologues allemands, la taille moyenne d'un pénis allemand n'est pas particulèrement plus petite que celle de ses voisins. Seulement voilà, l'Institut allemand d’urologie et de chirurgie par phalloplastie proposerait une offre particulèrement "intéressante" : celle de pouvoir augmenter la longueur du pénis de 6 cm et la circonférence de 3 cm, le tout pour la "modique" somme de 9600 euros. 


Dysmorphophobie pénienne

Mais pourquoi y avoir recours ? Est-ce par coquetterie, pour se sentir plus viril ? En fait, si la majorité des patients ont une anatomie génitale normale, certains souffrent de « dysmorphophobie pénienne », qui se traduit  par une mauvaise perception psychologique de la taille de leur sexe. Pour eux, la chirurgie esthétique semble être la seule solution. Il s'agit d'un trouble sérieux, qui pousse parfois les hommes qui en souffrent jusqu'à la dépression. Rappellons que pour les professionnels de la santé, la taille moyenne se situe entre 12 et 13 centimètres. 

En outre, il existe aussi des problèmes médicaux d'ordre physique, qui affectent la taille du pénis et rendent alors ce type d'interventions nécessaires. C'est parfois le cas de certains traitements contre le cancer de la prostate, mais aussi de certains troubles érectiles, ou de la maladie de Lapeyronie, qui fait dévier la verge en érection. 

Cependant, ce type de pratique n'est pas sans riques, avec des taux de complications importants. Pour de nombreux urologues, la chirurgie d'allongement ne devrait alors être proposée qu'en solution de dernier recours. D'autant que plusieurs études ont montré par le passé qu'il n'existait pas de corrélation entre la taille et le plaisir sexuel de la partenaire. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité