Publicité

QUESTION D'ACTU

Dent surnuméraire

Un Saoudien a vécu plusieurs années avec une dent dans le nez

Un jeune saoudien était atteint de saignements de nez fréquents. Les médecins ont décuvert l'origine du problème : une masse osseuse d'1cm de long dans sa cavité nasale, qui était une dent de trop.

Un Saoudien a vécu plusieurs années avec une dent dans le nez Capture d'écran d'une photo de l'American Journal of Case Reports

  • Publié 12.08.2014 à 22h03
  • |
  • |
  • |
  • |


Un jeune saoudien qui se plaignait de saignements de nez réguliers depuis trois ans a fait une découverte surprenante. A 22 ans, il avait toutes ses dents et même plus, puisqu’une sorte de prémolaire d’un centimètre de long lui poussait dans les narines. Un cas insolite publié il y a quelques jours dans la revue scientifique American Journal of Case Reports.

Souvent des causes génétiques
Opéré sous anesthésie générale dans un hôpital de Dhahran (Est du pays) après cette découverte, les médecins ont fait le choix de lui retirer cette dent cachée au fond de sa narine gauche. Un choix judicieux, puisque depuis l'intervention l’homme n’a plus de saignements de nez.

Pour les médecins qui l'ont opéré, la découverte de cette dent a été particulièrement surprenante car l'homme en question avait des dents bien alignées et de taille normale.


Pourtant, contrairement à ce que l'on pourrait penser, « les histoires de dents surnuméraires sont assez fréquentes », a expliqué au site Livescience John Hellstein, professeur de pathologie buccale à l'Université de l'Iowa (Etats-Unis). Selon ce dentiste, « des dents supplémentaires peuvent pousser dans la bouche : ainsi entre 0,15 % et 3,9 % de la population aurait même plus de 32 dents. Mais elles sont rarement dans le nez », admet-il dans ce média américain.

« C’est un cas inhabituel. Nous voyons plusieurs cas chaque année, mais que la dent ait poussé dans la cavité nasale est très inhabituel. Je n'en ai jamais vu personnellement. Je ne vous dit pas ma stupéfaction lorsque j'ai pu observer les radios de ce patient. Côté explications, on sait que les cas de mesiodens, ou "dent surnuméraire", sont le plus souvent génétiques et vont souvent de pair avec un bec-de-lièvre », poursuit-il. Autre cause évoquée par ce spécialiste, un traumatisme, une infection, voir des malformations anatomiques.




Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité