Publicité

QUESTION D'ACTU

Dans le New England Journal of Medecine

Des dents dans le cerveau d’un bébé à cause d’une tumeur

Alors que sa tête avait augmenté de volume de façon brutale, des médecins ont découvert, chez un bébé de 4 mois, une tumeur cérébrale contenant de vraies dents.  

Des dents dans le cerveau d’un bébé à cause d’une tumeur New England Journal of Medecine

  • Publié 02.03.2014 à 16h19
  • |
  • |
  • |
  • |


Des médecins américains viennent de publier un cas clinique extraordinaire survenu chez un enfant âgé de 4 mois. Leur découverte parue en détail dans la dernière édition du célèbre New England Journal of Medecine (NEJM) révèle le cerveau d’un bébé souffrant d’une tumeur cérébrale, mais surtout, contenant plusieurs dents complètement formées. C’est la première fois au monde, que des médecins décrivent un tel cas clinique.

 

Un hausse anormale de la taille de sa tête 

Lorsque les parents et les médecins de ce petit garçon à peine âgé de 4 mois s’inquiètent au départ de son état médical, c’est à cause d’une croissance rapide et atypique du volume de sa tête. Après plusieurs examens, et notamment un scanner de son cerveau, les médecins découvre avec stupeur non seulement, une tumeur cérébrale, mais également la présence au sein de celle-ci, de plusieurs structures ressemblant étrangement à des dents, celles que l’on trouve habituellement au niveau de la mâchoire inférieure.

 

Un craniopharyngiome, une tumeur cérébrale rare

Immédiatement les médecins décident d’opérer l’enfant pour retirer et analyser cette tumeur inédite. Il subit donc avec succès une opération du cerveau avec exérèse de la tumeur et au cours de laquelle les médecins confirment que celle-ci contient bien plusieurs dents entièrement formées. Après analyse du tissu tumoral, ces médecins ont finalement déterminé que le bébé souffrait d’un craniopharyngiome, une tumeur cérébrale rare qui peut se développer jusqu’à atteindre la taille d’une balle de golf, sans se propager à d’autres organes toutefois. « Les chercheurs ont toujours soupçonné que ces tumeurs puissent se former à partir des mêmes cellules que celles impliquées dans la fabrication de dents, mais jusqu'à présent, aucun médecin n'avait jamais vu de véritables dents au sein de ces tumeurs, a déclaré le Dr Narlin Beaty, l’un des chirurgiens qui a opéré cet enfant au centre médical du Maryland. Les craniopharyngiomes contiennent souvent des dépôts de calcium, mais dans leur article publié dans le NEJM, les auteurs expliquent leur stupeur lorsqu’ils ont découvert de vraies dents.

 

Le bébé va bien, mais aura un traitement hormonal à vie

D’après le National Cancer Institute, ce type de tumeur est le plus souvent diagnostiqué chez des enfants âgés de 5 à 14 ans, et sont rares chez les ceux de moins de 2 ans. D’après ses médecins, le petit garçon se développe globalement bien. Cependant, étant donné que les craniopharyngiomes sont des tumeurs de l'hypophyse, une glande qui gère la libération de nombreuses hormones dans l’organisme, il gardera malgré tout des problèmes hormonaux. La tumeur ayant détruit certaines connexions cérébrales, l’enfant aura donc besoin à vie, de plusieurs traitement hormonaux de substitution. Un moindre mal, car selon les auteurs de cette publication, avant l’ère chirurgicale moderne, il n’aurait tout simplement par survécu.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité