Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude britannique

La perte de poids peut jouer sur l'humeur

Perdre du poids ne rend pas particulièrement heureux. C'est ce que conclut une étude qui s'est intéressée aux effets du régime sur l'humeur.

La perte de poids peut jouer sur l'humeur ISOPIX/SIPA

  • Publié 08.08.2014 à 19h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Qui a dit qu'il fallait maigrir pour être heureux ? Pas le centre de cancérologie du Royaume-Uni en tout cas. Il vient de publier une étude dans la revue PLOS one qui révèle justement que le fait de perdre du poids pourrait être un facteur de dépression.

Un moral en berne
Réalisée sur un peu de moins de 2 000 Britanniques obèses ou en surpoids, l’étude a révélé que les personnes qui ont perdu 5 % de leur masse corporelle sur une période de quatre ans ont amélioré leur condition physique. Mais elles sont aussi plus sujettes à une dépression que les personnes dont la perte de poids n’a pas dépassé les 5 % au cours de cette même période. Ces résultats démontrent clairement que, si les conséquences d’une perte de poids peuvent être bénéfiques pour la santé physique, elles peuvent en revanche être néfastes pour le moral.

 

Publicité mensongère
« Nous ne voulons pas décourager les gens dans leur volonté de perdre du poids. Les effets bénéfiques sur la santé sont réels. Mais ces personnes ne doivent pas s’attendre à voir tous les aspects de leur vie changer pour autant », limite le Dr Sarah Jackson, auteur principal de l’étude. Elle dénonce une société où la publicité mensongère sur les régimes alimentaires est omniprésente. « Les gens devraient être réalistes au sujet de la perte de poids, et prêts à relever des défis », ajoute-t-elle. Le médecin insiste sur l’importance d’être soutenu par ses proches lorsqu’on entreprend un régime alimentaire « qui affecte bien souvent le moral. »

 

Mieux vaut un mode de vie sain qu’un régime draconien
Adopter un mode de vie sain est le meilleur des remèdes, aussi bien pour le physique que pour le mental. En effet, la pratique d’une activité physique permet de rester en forme et de libérer des endorphines, les hormones dites « du bonheur. » Une alimentation équilibrée permettra d’être en meilleure forme physique, et de prévenir certaines maladies, notamment cardiovasculaires. Mais surtout, cette solution empêcherait d’avoir des attentes irréalistes liées aux « régimes miracles » qu'évoque le Dr Jackson. D'autant qu'ils sont souvent incompatibles avec une bonne santé.

Cependant, l’auteur précise que cette enquête ne porte que sur une période de quatre ans et qu’il serait intéressant de mener une étude sur une plus longue période « afin de voir comment se porte le mental de ces personnes une fois qu’elles se sont habituées à leur nouveau poids. » Car dans ce cas, ce serait bien l'effort du régime qui nuirait au moral, et non la perte de poids en elle-même.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité