Publicité

QUESTION D'ACTU

Sport

Perte de poids : privilégier les efforts courts mais intenses

Selon une étude américaine, des efforts très courts mais intenses auraient un impact significatif sur la perte de poids. Monter les escaliers serait aussi bénéfique qu'une séance de sport de 10 min.

Perte de poids : privilégier les efforts courts mais intenses Jacquelyn Martin/AP/SIPA

  • Publié 04.09.2013 à 19h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Des efforts courts mais intenses peuvent-ils aider à perdre du poids ? C'est en tout cas, la conclusion étonnante d'une étude publiée 1er septembre dans l'American Journal of Health Promotion. D'après ces chercheurs américains de l'Université de l'Utah, de courts épisodes d'activité physique intense, comme le fait de porter une grosse boîte de lessive ou de monter des escaliers rapidement, auraient un fort impact sur la perte de calories. Ces petits efforts quotidiens parfois pénibles seraient en réalité aussi efficaces que des séances de sport de 10 minutes.


1 mn d'exercice = 180 g en moins

Pour parvenir à ce résultat, ces scientifiques ont utilisé les données de plus de 4.500 personnes, hommes et femmes, ayant participé à un sondage national. Ces participants avaient tous porté des accéléromètres pendant sept jours qui enregistraient les infos sur leur activité physique. Chaque jour, l'équipe américaine comparait les mesures d'activité avec la durée de l'effort physique et son intensité. Et les résultats rapportés sont étonnants !
Ils montrent en effet que chaque minute d'exercice intense était associée à une perte de 0,07 de leur IMC. En d'autres termes, chaque minute d'exercice intense entraînait une perte de calories équivalant à 0,18 kilos, soit 180 grammes.
« Nous avons appris que pour éviter la prise de poids l'intensité de l'activité importait plus que la durée, note le professeur Jessie X. Fan, principal auteur de l'étude. Le fait de savoir que même de courts accès d'activité soutenue peuvent contribuer à des effets plus positifs est un message encourageant pour promouvoir une meilleure santé. »


Et ce message va dans le sens d'une étude publiée il y a quelques jours par plusieurs instituts de recherche français (1). Ces chercheurs ont il est vrai réussi à démontrer que l’espérance de vie des cyclistes professionnels n’est pas diminuée. Bien au contraire même. Ils ont constaté une baisse de la mortalité de 41 % par rapport à la population générale, ce qui se traduit par six années de plus que le commun des mortels. « De quoi accréditer la thèse selon laquelle une activité physique intense serait bénéfique pour la santé de la population générale », commente le  Pr Xavier Jouven, épidémiologiste et cardiologue à l'Hôpital européen Gergoes Pompidou, à Paris.


Ecoutez le Pr Xavier Jouven 
: « Cette étude est un argument de plus pour encourager la population générale à faire un peu plus que marcher douchement, surtout pour les moins de 60 ans...  »

 



(1) L’Irmes (Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport), le centre d’expertise de la mort subite, l’Institut Imagine, le labex GrEX et le Centre dépidémiologie sur les causes médicales de décès.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité