Publicité

QUESTION D'ACTU

Taux élevé de légionelles dans le réseau d'eau

Légionellose : 2 000 habitants de Grigny 2 privés de douche

Une concentration trop élevée en légionelles a été détectée dans le réseau d'eau chaude d'une immense copropriété dans l'Essonne (91). Privés de douche, les habitants craignent la légionellose.      

Légionellose : 2 000 habitants de Grigny 2 privés de douche Vincent Yu/AP/SIPA

  • Publié 29.07.2014 à 10h27
  • |
  • |
  • |
  • |


La légionellose inquiète en Ile-de-France ! ! Une concentration anormalement élevée en légionelles a en effet été détectée dans le réseau d'eau chaude d'une partie de l'immense copropriété de Grigny 2 dans l'Essonne (91), ont appris ce lundi les médias aupès de cette municipalité d'Ile-de-France.

L'eau reste potable
Pour confirmer cette suspicion, de nouveaux prélèvements ont été effectués la semaine dernière. Dans l'attente des résultats, il est recommandé aux habitants de ne plus prendre de douche. Cette mesure concerne environ 560 logements, soit 2 000 personnes vivant dans cette copropriété largement dégradée, qui est la deuxième plus grande d'Europe.
Pour le moment, les habitants concernés n'ont le droit de prendre que des bains ou de faire leur toilette au moyen d'un gant. « Mais l'eau reste potable », ont précisé aux journalistes cette mairie francilienne et l'Autorité régionale de santé (ARS).
En effet, c'est l'inhalation de gouttelettes d'eau qui entraîne la transmission de la légionellose. Naturellement présentes dans l'eau douce, les légionelles, bactéries à l'origine de la maladie, prolifèrent notamment dans les installations mal entretenues, selon le ministère de la Santé.

Plus de 1 000 cas de légionellose en France chaque année
Pour rappel, les premiers symptômes de la légionellose pulmonaire ressemblent à une grippe et apparaissent progressivement en deux à trois jours. Des troubles digestifs peuvent également être observés (diarrhées, nausées et vomissements) ainsi que des troubles neurologiques (confusion, désorientation, hallucinations, voire coma). Des signes de maladie pulmonaire apparaissent ensuite : difficultés respiratoires, fatigue au moindre effort, toux, fièvre élevée, etc.
Selon  l'Institut de veille sanitaire (InVS), le bilan des cas de légionellose en France est à la baisse depuis 2005. Un résultat rassurant malgré une augmentation ponctuelle du nombre de cas en 2010. En 2011, 1 170 cas ont été déclarés en France. Parmi eux, 114 en sont morts.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité