Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépendance à l'alcool

Remboursement imminent confirmé pour le baclofène

La ministre de la Santé permettra, par un arrêté à paraître dans les prochains jours, le remboursement du baclofène dans l'indication de traitement de l'alcoolo-dépendance.

Remboursement imminent confirmé pour le baclofène VALINCO/SIPA

  • Publié 05.06.2014 à 14h14
  • |
  • |
  • |
  • |


Le ministère de la Santé confirme l'information, le baclofène fera très bientôt partie des traitements remboursés. Un arrêté doit paraitre « dans les prochains jours » pour acter le remboursement de ce traitement de l'alcoolo-dépendance. Selon Philippe Jaury, coordinateur national de l’essai clinique Bacloville, la boîte de 30 comprimés de 10mg, qui coûte 5 à 7 euros serait prise en charge à hauteur de 30 % par la Sécurité sociale. Le ministère souligne que « le remboursement du baclofène dans le cadre de sa recommandation temporaire d’utilisation (RTU) constitue une décision inédite pour répondre à une préoccupation majeure de santé publique : la lutte contre l'alcoolisme.» 

 

Sollicité par 50 000 patients

Depuis le 14 mars, le baclofène bénéficie en effet d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU), accordée par l’Agence de sécurité du médicament (ANSM). Ce décontractant musculaire, qui coupe l’envie de boire, est utilisé depuis 2008 par plus de 50 000 patients dépendants à l’alcool. « Le baclofène pourra être prescrit après échec des autres traitements disponibles chez les patients alcoolo-dépendants dans les deux indications suivantes : aide au maintien de l’abstinence après sevrage chez des patients dépendants à l’alcool et réduction majeure de la consommation d’alcool jusqu’au niveau faible de consommation chez des patients alcoolo-dépendants à haut risque », précisait alors l’ANSM.

 

Un suivi des données d’efficacité

Pour autant, le baclofène n’est pas un traitement miracle : les spécialistes parlent de véritable révolution, mais soulignent que le baclofène reste sans effet chez un patient sur deux. Par ailleurs, cette RTU est temporaire, la situation du médicament devra être réexaminée dans 3 ans, à la lumière des résultats des essais cliniques actuellement en cours et du suivi des dizaines de milliers de patients traités dans le cadre de cette RTU. D’ici là, un dispositif de suivi des données d’efficacité et de sécurité du médicament a été mis sur pied. Le portail électronique https://www.rtubaclofene.org doit permettre de guider patients et prescripteurs dans l’utilisation de ce nouveau traitement de l’alcoolisme et de détecter les signaux de pharmacovigilance.

La RTU du baclofène s’accompagne également d’une longue liste de contre-indications : pour toutes les personnes présentant des troubles neurologiques ou psychiatriques graves (épilepsie non contrôlée, schizophrénie, troubles bipolaires, dépression sévère) ou une insuffisance rénale ou hépatique sévère.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité