Publicité

QUESTION D'ACTU

Légalisation en janvier 2013

Médicaments sur Internet : les Français se montrent méfiants

Plus d'un an après la légalisation de la vente en ligne de médicaments, ce mode de e-commerce séduit peu de Français, selon une une étude publiée mardi. Et seulement 129 officines proposent ce service. 

Médicaments sur Internet : les Français se montrent méfiants COLLET GUILLAUME/SIPA

  • Publié 14.05.2014 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La vente de médicaments en ligne ne connaît pas d’engouement réel en France, selon une étude publiée mardi par des étudiants en marketing de la santé de l’Université Pierre et Marie Curie, à Paris.

Cette pratique connaît en revanche un grand succès en Allemagne, où 7% des ventes de médicaments hors prescriptions se font sur Internet.

 

70% des e-pharmacies ne donnent pas accès à la notice

Depuis janvier 2013, la vente de médicaments est autorisée sur Internet, cette vente étant réservée uniquement aux médicaments sans ordonnance. Mais le nombre de pharmacies proposant cette alternative est faible. Alors que la France compte 20 000 pharmacies, seulement 129 officines disposent d’un site de vente en ligne.

L’étude indique que « toutes les conditions ne sont pas réunies à l’heure actuelle pour assurer le succès de la vente en ligne de médicaments ». Elle note également que beaucoup de sites de vente ne sont pas « en adéquation avec la réglementation », et que plus de 70% ne mettent pas à disposition des patients la notice des médicaments.

Ce travail intègre également les résultats d’un sondage réalisé auprès de 772 consommateurs, d’après lequel seulement 3% déclarent avoir déjà acheté un médicament en ligne et 25% pensent de manière erronée que cette vente n'est pas légale.

 

La peur de la contrefaçon

Une des raisons de cette absence de succès est donc due à une forme d'ignorance de la possibilité d'acheter des médicaments sur le net en toute légalité mais aussi à la méfiance des patients. Une des craintes les plus fortes des consommateurs sur la vente de médicaments en ligne étant la possibilité de contrefaçon.

Ceci, alors que l’étude montre que « pour être fonctionnel et rassurant, le site doit contenir 3 informations essentielles : l’adresse postale de la pharmacie, le logo garantissant la validité du site et des informations sur le médicament ». Avant d’ouvrir un site de vente de médicaments en ligne, les pharmacies doivent en effet remplir de nombreuses conditions, cette procédure étant très stricte.

Les sondés disent également être réticents en raison des délais de livraison et l’absence de conseils.

L’avenir de la vente de médicament en ligne ne semble donc pas tout tracé, mais l’étude rappelle qu'il y a des pistes de développement et que « les consommateurs sont habitués à acheter en ligne, ce mode de consommation passe toujours par une phase de réticence du consommateur.» 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité