Publicité

QUESTION D'ACTU

Plagiocéphalie

Crâne plat des bébés : le port d'un casque serait inefficace

Une étude remet en cause l'efficacité d'un casque spécifique pour remédier au crâne plat des bébés. La méthode, peu fréquente en France, consiste à poser un casque sur le crâne du bébé dès les premiers mois.

Crâne plat des bébés : le port d'un casque serait inefficace CATERS NEWS AGENCY/SIPA

  • Publié 02.05.2014 à 19h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Tous les parents rêvent du bébé parfait. Bon nombre d'entre eux ont donc du mal à accepter un crâne un peu aplati, une déformation qui touche près d'un bébé sur cinq à six mois. Ils sont donc à la recherche de la méthode miracle qui leur permettra de redonner une forme harmonieuse au crâne de leur bébé.  Une étude publiée sur le site du British medical journal risque de les décevoir. Elle révèle que le port d'un casque spécial pour la plagiocéphalie, qui est le terme consacré pour la déformation du crâne, n'a aucune utilité.

Le crâne d'un bébé peut en effet se déformer durant ses premiers mois. Les os de la tête étant assez mous, près d'un bébé sur cinq de 6 mois développe une déformation du crâne, en raison notamment du temps qu'il passe allongé dans le même position.

 

Une méthode peu fréquente en France

Cette méthode, le port d'un casque, créée aux Etats-Unis, n'est que peu pratiquée en France. Une équipe de professionnels au sein de l'hôpital Pierre Wertheimer de Lyon y a recours. Aux Pays-Bas, 1 à 2% des bébés sont traités ainsi pour leur plagiocéphalie. 

Il s'agit d'une prothèse qui exerce une force sur le crâne du bébé. Un moulage est effectué pour faire une empreinte du crâne du bébé, servant de base à la construction du casque. Cette prothèse évolue ensuite avec le développement du crâne. 

Une fois la prothèse mise en place, le bébé porte le casque de manière progressive, de une heure à toute la journée et la nuit. Elle n'est possible que tant que les structures crâniennes ne sont pas encore fermées.

 

De nombreux cas d'irritation de la peau

Cette étude remet en cause la méthode du port du casque, n'ayant constaté aucune différence entre les bébés de deux ans au crâne plat ayant porté ce casque et ceux n'ayant rien porté.

L'étude a été menée sur 84 bébés en bonne santé, avec une légère déformation du crâne. A partir de 6 mois, la moitié des bébés a porté ce casque pendant 23 heures par jour durant 6 mois et l'autre moitié des bébés n'a bénéficié d'aucun traitement.

Les chercheurs ont ensuite mesuré la taille du crâne de ces bébés et n'ont remarqué aucune différence entre les crânes des bébés des deux groupes. Les parents des bébés ayant subi ce traitement ont en revanche dénoncé dans 96% des cas une irritation de la peau des bébés.

Les chercheurs ont précisé que d'autres études devront être menées pour confirmer ce constat. Le Professeur Brent Collett, de l'université de Washington School of Medecine a ajouté qu'il serait intéressant de mesurer ces effets sur des enfants atteints d'une forme plus sévère de déformation du crâne.

 

D'autres méthodes possibles

Les chercheurs ont ajouté que seul un quart des bébés de l'étude avaient retrouvé un crâne normal à l'âge de deux ans, et qu'il était donc nécessaire de faire de la prévention. Des méthodes plus douces sont par ailleurs possibles pour tenter d'atténuer cette déformation de la tête. Les professionnels conseillent notamment de tourner la tête d'un côté ou de l'autre lorsqu'il est allongé. Le but étant de limiter les appuis sur la tête, notamment sur une surface dure, qui a tendance à rendre le crâne du bébé plat.

Tenter de remédier à la déformation du crâne n'est tout de même pas nécessaire, car cette déformation n'a qu'une incidence minime sur le bébé. Aucune conséquence délétère pour la santé de l'enfant n'est pour le moement totalement avérée. Une grande partie des parents de l'étude se sont par ailleurs dit satisfaits de l'aspect physique de leur enfant à l'âge de deux ans.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité