Publicité

MIEUX VIVRE

Etude menée sur 207 femmes

Grossesse : carence en vitamine D chez la mère, caries pour le bébé

Pour les femmes enceintes carencées en vitamine D, un tiers des bébés ont eu des caries. Les chercheurs de cette étude canadienne établissent un lien.

Grossesse : carence en vitamine D chez la mère, caries pour le bébé NICOLAS MESSYASZ/SIPA

  • Publié 22.04.2014 à 13h15
  • |
  • |
  • |
  • |


D'après des chercheurs canadiens, de faibles niveaux de vitamine D chez la femme enceinte seraient liés à un risque plus élevé de caries pour leurs enfants en bas âge. Pour parvenir à cette conclusion, l'équipe du Dr Robert J. Schroth de l'école dentaire de l'Université du Manitoba de Winnipeg (Canada) a mesuré les niveaux de vitamine D de 207 femmes enceintes recrutées dans une zone urbaine en majorité pauvre. Ils ont ensuite examiné les dents de 135 de leurs enfants quand ces derniers étaient en moyenne âgés de 16 mois.


La prévention des caries commence à la grossesse

Dans ces résultats publiés ce lundi dans la revue Pediatrics, environ un tiers de ces femmes avaient des niveaux trop faibles de vitamine D. 23 % à 36 % de leurs enfants en bas âge avaient des caries.
Pour ces chercheurs, il y a un « lien direct » entre un faible taux de vitamine D chez la mère et un plus grand nombre de caries dans leur progéniture. Enfin, davantage de défauts de l'émail des dents ont également été retrouvés chez les enfants de ces mères carencées.
En conclusion, ces scientifiques confient : « Les efforts de prévention des caries doivent commencer pendant la grossesse par le renforcement de la nutrition maternelle. Soit par l'amélioration de l'apport alimentaire, soit par une supplémentation en vitamine D. » 


L'intérêt d'une supplémentation fait débat

Une conclusion reprise par William B. Grant, médecin au Centre de recherche en santé de San Francisco (Californie). « Il y a de nombreux avantages à supplémenter les femmes enceintes en vitamine D. Notamment pour réduire le risque de diabète gestationnel ou d'accouchement prématuré. Celle-ci protège aussi dans une certaine mesure des dangers qu'encourent les fœtus comme les malformations congénitales », a-t-il dit déclaré auprès de Reuters Health.

Mais s'agissant du bénéfice pour la santé d'une supplémentation en vitamine D chez la femme enceinte, les experts ne sont pas tous d'accord. C'est le cas par exemple du Dr Philippe P. Hujoel de l'Université de Washington School of Dentistry (Seattle). Pour ce dernier, « au lieu de la supplémentation, je recommande le maintien de niveaux adéquats de vitamine D pendant la grossesse de façon naturelle. Ces femmes doivent donc profiter du soleil, et choisir des aliments tels que le saumon sauvage, le thon, les champignons ou les œufs. En outre, la réduction de l'apport en glucides permettra de réduire les besoins de l'organisme en vitamine D », a-t-il déclaré à Reuters Health.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité