Publicité

QUESTION D'ACTU

Décès du premier patient implanté

Cœur artificiel : comment réagit la communauté médicale

Le premier patient ayant reçu un cœur artificiel est décédé 75 jours après l’opération. Néanmoins, la communauté médicale salue cette « avancée majeure » et la réussite de cette première mondiale.

Cœur artificiel : comment réagit la communauté médicale Carmat

  • Publié 04.03.2014 à 18h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Deux mois et demi après son implantation, le premier patient à bénéficier du cœur artificiel Carmat est décédé. L’hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP) l’a annoncé ce 3 mars dans un communiqué. Si le décès d'un patient sonne toujours comme un échec pour les médecins,  les critères d’évaluation de l'essai clinique fiixés par l'Agence nationale du médicament (ANSM)  se basaeint sur une survie du malade à 30 jours.

 

Des causes respiratoires ?

Le décès du patient n’est a priori pas imputableà la prothèse Carmat. L’HEGP indique dans un communiqué que les causes ne seront connues « qu’après analyse approfondie des nombreuses données médicales et techniques enregistrées. » Interrogé par La Dépêche, le Pr Daniel Duveau, chirurgien, qui a participé à l’implantation, a livré un pronostic prudent. Le patient de 76 ans aurait « souffert de difficultés sur le plan respiratoire », affirme le cardiologue. « Je pense que tout cela a malheureusement abouti au décès. »

 

« Le cœur a assumé sa fonction »

La communauté médicale, tout en faisant part de sa tristesse pour la famille du patient, a tenu à saluer cette avancée majeure. « Nous avons une part de satisfaction puisque l’objectif principal était de démontrer qu’on pouvait assurer la survie de patients extrêmement graves au moins un mois grâce à ce dispositif. C’a été largement démontré ici, puisque le patient a vécu plus de deux mois », déclare le Pr Daniel Duveau au micro de France Info. Une opinion partagée par le président de la Société française de cardiologie (SFC), le Pr Yves Juillière : « Le patient a survécu deux mois et demi, ce qui prouve que sur le plan de la circulation du sang dans l’organisme, le cœur a assumé sa fonction […­] Dans le bulletin de santé rendu public à la mi-février, ses médecins avaient noté qu’il s’alimentait et ne nécessitait plus d’assistance respiratoire continue, ce qui signifie que le cœur permettait une bonne irrigation des poumons. »

 

« Une avancée majeure »

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a, quant à elle, souligné pour l’AFP le travail pionnier de l’équipe : « C’est une avancée majeure et elle va se réaliser à un rythme qui n’est pas forcément linéaire. C’est une première étape absolument décisive qui a été franchie. »

La société Carmat a annoncé qu’elle maintenait son programme d’essais. Trois autres patients devraient bénéficier d’un cœur artificiel dans le cadre de la première phase, qui teste la sécurité du dispositif. En janvier, le directeur général de la société indiquait à l’AFP espérer une seconde implantation « dans les prochaines semaines. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité