Publicité

QUESTION D'ACTU

Appel de la Confédération des syndicats dentaires

Tarifs : les dentistes ferment leurs cabinets lundi

La Confédération des syndicats dentaires appelle les dentistes à ne pas assurer leurs gardes dimanche, et à fermer leurs cabinets lundi. Elle proteste notamment contre le gel de leurs tarifs par l'Assurance maladie.

Tarifs : les dentistes ferment leurs cabinets lundi DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 01.02.2014 à 12h11
  • |
  • |
  • |
  • |


Les dentistes sont en colère ! La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) a lancé ce jeudi un mot d'ordre de grève des cabinets de chirurgiens-dentistes libéraux. La CNSD appelle en effet les chirurgiens-dentistes libéraux à suspendre leur participation aux gardes à compter du dimanche 2 février, et à bloquer la télétransmission des feuilles de soins du mardi 4 au samedi 8 février. Enfin, elle appelle aussi ces professionnels de santé à fermer leur cabinet, le lundi 3 février. pourquoidocteur vous explique les raisons pour lesquelles cette Confédération, qui représente un tiers de la profession, grince des dents.

Un gel des tarifs parfois depuis 25 ans
Ces médecins protestent notamment contre le gel de leurs tarifs par l'Assurance maladie. Dans une note de presse, la CNSD rappelle que la mise en place de la classification commune des actes médicaux (CCAM) dentaire accompagnée de revalorisations des soins conservateurs à compter de juin 2014 (entre 54 à 57 millions d'euros en année pleine) sont des avancées insuffisantes. « L'avenant n°3 ne règle en rien la problématique bucco-dentaire, à savoir le reste à charge des patients devenu un frein à l'accès aux soins et la sous-valorisation des actes de prévention, des soins conservateurs et chirurgicaux », estime le syndicat.
Par ailleurs, la CNSD considère que « les soins prothétiques et orthodontiques sont devenus insupportables pour les praticiens qui les dispensent, compte tenu du blocage de leur revalorisation depuis 1988. » De plus, « elle fait valoir que les frais de fonctionnement représentent 65 % des recettes des cabinets », et estime que « les honoraires libres fixés pour les prothèses ne pourront compenser indéfiniment l'absence de revalorisation des actes à tarifs opposables. »

Un décret devrait fixer à 75 euros la demi journée de garde
Ainsi, afin d'alerter le grand public sur la nécessité d'une restructuration du secteur dentaire, la Confédération organise une campagne de sensibilisation et d'affichage dans les cabinets dentaires, notamment sur le blocage des bases de remboursement de certains soins « depuis 25 ans », comme pour les couronnes dentaires. La CNSD lance également un appel à signer une pétition, et organisera des actions de « tags de trottoir » avec la mention « depuis 25 ans la Sécu coule vos remboursements dentaires. » 
Enfin, la CNSD réclame la parution d'un décret qui doit permettre d'harmoniser les dispositifs, mais aussi de mieux rémunérer les gardes, à hauteur de 75 euros la demi-journée, et une majoration spécifique en cas d'intervention.
« Ce décret est en cours de rédaction », a assuré jeudi le directeur de l'Assurance maladie, Frédéric van Roekeghem. « Certains vont faire grève dimanche, d'autres vont fermer leur cabinet lundi, tout en évitant de pénaliser leurs patients, surtout dans les zones sous-dotées », a indiqué de son côté le secrétaire général de la CNSD Thierry Soulié à l'AFP. En effet, comme les médecins, les dentistes sont autorisés à faire grève. Mais les préfets ont le pouvoir de les assigner pour assurer la continuité des soins.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité