Publicité

QUESTION D'ACTU

+2,75% de revalorisation demandée

Cliniques : vers une augmentation de leurs tarifs ?

La fédération de l’hospitalisation privée demande au gouvernement d’augmenter de 2,75 % ses tarifs en médecine, chirurgie et obstétrique.

Cliniques : vers une augmentation de leurs tarifs ? GILE/SIPA

  • Publié 24.01.2014 à 18h14
  • |
  • |
  • |
  • |


En 2013, les dépenses d’assurance maladie ont été moins élevées que prévues. Moins d’un milliard par rapport à l’objectif national des dépenses d'assurance maladie (ONDAM) voté au Parlement, selon Bernard Cazeneuve, le ministre délégué au budget, qui a été interrogé récemment par la Commission des finances de l’Assemblée nationale.Cette bonne nouvelle pour le budget de la Sécu ravive la rivalité entre les secteurs privé et public.


Les cliniques, « le bon élève de la classe »
La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) a ainsi fait savoir qu’elle était « le bon élève de la classe » en matière de dépenses. Sur les 76,5 milliards d’euros dédiés aux établissements de santé (soit près de 44% de l’ONDAM global), la FHP a rappelé que les clinques ont largement respecté l’enveloppe de dépenses qui leur était attribué puisqu’elles ont réussi à économiser 137 millions d’euros dans les spécialités de médecine, chirurgie et obstétrique (MCO).

« Dans ce contexte où les pouvoirs publics se réjouissent d’une maîtrise des dépenses de santé et où l’hospitalisation privée fait la démonstration de son efficience, comment pourrait-on comprendre au terme de la campagne tarifaire 2014 que les mêmes pouvoirs publics compromettent l'avenir des établissements de santé privés en leur appliquant une nouvelle fois des tarifs trop faibles ? » s’est indigné Jean-Loup Durousset, le président de la FHP. « Comment peut-on imaginer aussi qu'ils mettent en place un nouveau dispositif de dégressivité tarifaire hospitalière ? » Rappelons que le dispositif de dégressivité, introduit dans le PLFSS 2014, a pour objet de diminuer les tarifs hospitaliers en fonction du niveau d’activité des établissements de santé.

Un tiers des cliniques dans le rouge

Alors que s'opèrent les derniers arbitrages concernant la fixation des tarifs des établissements, la FHP souhaite une revalorisation de ses tarifs, d’autant plus que la situation économique des cliniques se dégrade : 37 % des cliniques étaient dans le rouge en 2012. La fédération souhaite ainsi que les tarifs des soins MCO augmentent « d'au moins 2,75% » en 2014. « Nous demandons au gouvernement de mettre en place un rattrapage tarifaire conséquent en 2014, au vu de la parfaite maîtrise, par le secteur privé MCO de ses objectifs de dépenses depuis deux ans, » a réclamé le syndicat des cliniques dans un communiqué. Le gouvernement sera-t-il sensible à ces arguments ? La ministre de la Santé et le ministre délégué au Budget ont rappelé aujourd'hui que les hôpitaux publics avaient eux aussi respectés leurs dépenses, puisqu'en 2012, ces établissements avaient économisé 117 millions d'euros en 2012.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité