Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie de l’enfant

L'excès de compliments peut être contre-productif chez un enfant en manque de confiance

Les parents ont tendance à complimenter exagérément un enfant en manque de confiance. Des chercheurs en psychologie révèlent que cette attitude ne l’encouragerait pas à se dépasser.

L'excès de compliments peut être contre-productif chez un enfant en manque de confiance SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA

  • Publié 06.01.2014 à 12h37
  • |
  • |
  • |
  • |


« Tu as été super bon ! Fantastique ! » Complimenter avec insistance un enfant qui manque d’estime en soi est un réflexe assez systématique chez les parents. Les parents auraient deux fois plus tendance à ajouter des adverbes ou des adjectifs positifs aux enfants qu’ils estiment être en manque de confiance.


C’est ce qu’a constaté une équipe de chercheurs en psychologie de l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas et de l’université d’Ohio aux USA. Ainsi, 114 parents ont été observés à leur domicile lors d’une expérience avec leur enfant (chez qui l’estime de soi avaient été évaluée auparavant). Ceux-ci devaient faire une douzaine d’exercices de mathématiques pendant un temps chronométré, puis leurs parents devaient leur communiquer les résultats des tests. Les chercheurs à l’extérieur filmaient la scène. Et ils ont ensuite comptabilisé et évalué les compliments distribués par les parents. En moyenne, les parents encourageaient au moins 6 fois leur enfant pendant la séance d’exercice, et un compliment sur quatre était exagéré.

Des encouragements contre-productifs
Mais, ces mêmes chercheurs ont aussi constaté que ces encouragements, un peu disproportionnés, sont contre-productifs. « Les louanges gonflées peuvent être blessantes chez les enfants qui semblent pourtant en avoir le plus besoin…» a indiqué Eddie Brummelman, psychologue, et principal auteur de l’étude publiée dans la revue Psychological Science. Ils ont réalisé une autre expérience avec 240 enfants. Ils devaient reproduire un tableau de Van Gogh (les Roses sauvages). Et une personne identifiée comme un peintre professionnel donnait une évaluation du dessin : soit une critique positive, soit un commentaire positif mais exagéré, ou encore aucun commentaire. 


Trop complimenter met les enfants sous pression
Les chercheurs ont ensuite demandé aux enfants de faire à nouveau un reproduction de tableau mais ils leur laissaient le choix entre des images « faciles à faire, mais vous n’apprendrez pas grand chose », ou « difficiles à réaliser mais pour lesquelles vous apprendrez beaucoup ». Les résultats ont montré que les enfants ayant une faible estime de soi étaient plus susceptibles de choisir les dessins faciles, notamment s’ils avait reçu un commentaire positif exagéré. En revanche, les enfants déjà en confiance étaient plus susceptibles de choisir les photos les plus difficiles lorsqu’elles avaient reçu l'éloge gonflé.
« Ces résultats suggèrent qu’exagérer les compliments peut mettre trop de pression sur les personnes à faible estime de soi », a conclu Eddie Brummelman. « Si vous dites à un enfant avec une faible estime qu'il a fait incroyablement bien, il peut penser qu'il a toujours besoin de faire incroyablement bien. Il peut s'inquiéter de répondre à cette exigence et décider de ne pas relever de nouveaux défis ». 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité