Publicité

QUESTION D'ACTU

Hôpital

Un médecin sur deux au bord de l'épuisement

Suppression de lits, réduction du personnel, la fièvre monte à l'hôpital.

Un médecin sur deux au bord de l\'épuisement

  • Publié 26.11.2009 à 16h44
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est l’effervescence à l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP). Le projet de supprimer 1150 postes en 2010, dont 150 de médecins, a mis le feu aux poudres. Mais le problème ne date pas d’aujourd’hui puisqu’en 2009, l’AP-HP s’est déjà sérieusement serré la ceinture en supprimant 700 postes. Pour comprendre l’impact sur les soins mais aussi sur le personnel de ces restrictions budgétaires, nous nous sommes rendu dans le service de néphrologie pédiatrique de l’hôpital Armand Trousseau.


Reportage dans le service du Pr Albert Bensman


Démissions administratives.
Le Pr Bensman a été l’un des premiers à mettre à exécution sa menace de démission de ses fonctions administratives. Mais aujourd’hui, il n’est plus le seul. En seulement 6 jours, plus de 600 médecins ont fait savoir, qu’eux aussi, ils étaient prêts à jeter l’éponge si la direction de l’AP-HP ne revoyait pas sa copie.

Conditions de travail dégradées. Les conditions de travail des hospitaliers se dégradent depuis plusieurs années. L’enquête SESMAT, menée en 2007 et 2008 auprès des médecins hospitaliers sur l’ensemble du territoire, montrent que 40 % présentent un score élevé d’épuisement professionnel. Et comme l’explique le Dr Max-André Doppia, l’un des promoteurs de cette enquête, les réformes et autre plan d’économies risquent d’aggraver la situation.

 Dr Max-André Doppia

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité