Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur des souris

L’eau de javel soigne la peau et combat son vieillissement

Une  solution à base d’eau de Javel aide la peau à lutter contre les inflammations, irradiations et aussi… contre le vieillissement naturel.

L’eau de javel soigne la peau et combat son vieillissement RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 19.11.2013 à 18h24
  • |
  • |
  • |
  • |


Oubliez les crèmes hors de prix, les solutions miracles et les crèmes de jouvence. L’étagère de votre salle de bains contient un produit moins cher et plus efficace pour lutter contre le vieillissement de la peau : l’eau de Javel. C’est le résultat d’une triple étude menée par l’université de Stanford (Californie, Etats-Unis) sur des souris, publiée ce 15 novembre dans le Journal of Clinical Investigation.

Ne pas appliquer à même la peau
Pendant des années, les médecins ont utilisé les bains d’eau de Javel pour traiter l’eczéma sévère… mais sans réellement comprendre le mécanisme. L’étude a analysé deux groupes de souris. Les unes avaientt droit à un bain d’eau pure (le placebo), les autres à un bain de Javel à 0,005% diluée dans de l’eau. « A la base, on pensait que la Javel avait une fonction antimicrobienne, qu’elle tuait les bactéries et les virus sur la peau, » explique le Dr Thomas Leung, qui a mené l’étude. « Mais les concentrations utilisées en laboratoire ne sont pas assez élevées pour que ce soit la seule raison. Nous nous sommes donc demandé s’il n’y avait pas autre chose. »
Car la solution à base de Javel fait bien plus que traiter l’eczéma : elle est efficace sur des dommages divers de la peau. Avec ces expériences, les chercheurs ont tenté d’apporter de nouvelles solutions à des maladies connues depuis longtemps. Le dosage est cependant minime… et les médecins rappellent qu’il ne faut en aucun cas appliquer de l’eau de Javel à même la peau.

 

Brûlures et radiations

En temps normal, lorsque la peau est agressée, le système immunitaire active une réponse inflammatoire avec la molécule NF-kB. Cela permet de combattre l’infection. Mais cette réaction, vitale, peut causer des lésions si elle est excessive. Les chercheurs se sont concentrés sur cette molécule, qui joue un rôle dans l’inflammation, le vieillissement et la réponse aux radiations. Les cellules de peau ont été plongées une heure dans une solution javellisée puis exposées à une molécule qui active la fonction NF-kB. La Javel a bloqué la réaction, mais pendant un temps limité.

 

Même constat pour les radiations : des souris atteintes de radiodermites, lésions cutanées liées à une irradiation, ont été plongées 30 minutes dans un bain d’eau de Javel diluée. Les rongeurs qui en ont bénéficié ont des lésions moins graves, une meilleure guérison et une repousse des poils supérieure que ceux trempés dans de l’eau pure. Encore une fois, les effets étaient limités à 2 ou 3 semaines.

 

La fontaine de Jouvence ?

Les chercheurs sont enthousiastes : « Il est possible, en plus du bénéfice contre la radiodermite, que cela puisse aussi aider à guérir certains blessures comme les ulcères diabétiques, » envisage le Dr Leung. « C’est excitant car il y a très peu d’effets indésirables liés à la javel. Nous avons peut-être identifié d’autres moyens d’utiliser l’hypochlorite pour aider réellement les patients. Ce serait facile, sûr et peu cher. »

 

Les chercheurs ont été jusqu’à envisager cette solution comme un produit de lutte contre le vieillissement cutané. Des souris vieilles mais bien portantes ont été utilisées pour une troisième expérience. « En les baignant dans la solution javellisée, la peau des animaux paraissait plus jeune. De vieille et fragile, elle est devenue plus épaisse, avec une prolifération des cellules accrue, » précise le Dr Leung. Les peaux étaient donc rajeunies, mais seulement pendant un temps : le vieillissement a repris trois semaines après le bain de Javel.

 

On n’a pas trouvé la fontaine de Jouvence, mais on s’en approche – au moins temporairement. Un tel produit aiderait à soigner des patients dont la peau est abîmée ou prématurément vieillie. Reste maintenant à trouver comme faire durer ses effets dans le temps. Les chercheurs envisagent d’ores et déjà des essais cliniques sur l’Homme, et ils recherchent d’autres maladies qui pourraient être traitées par un bain de javel diluée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité