Publicité

QUESTION D'ACTU

A six ans, Luana devient le premier enfant trans

A 6 ans, Manuel a obtenu ses nouveaux papiers des autorités argentines. L'enfant s'appelle aujourd'hui Luana et est considéré officiellement comme une fille.

A six ans, Luana devient le premier enfant trans Gabriela, la maman de Luana, en compagnie de Cesar Cigliutti, président de la communauté LGBT argentine CHA (R. Caivano/AP/SIPA)

  • Publié 30.10.2013 à 13h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Les transsexuels ont aussi été des enfants en souffrance. C'est ce que nous rappelle l'histoire de Luana, un petit garçon de 6 ans, désormais le premier enfant trans reconnu officiellement dans le monde. Révélée par Libération, cette histoire qui a failli tourné au drame familial s'est passée en Argentine dans un pays où la loi sur l'identité de genre est très progressiste.

Ses premiers mots : « Moi, fille »
Gabriela, trente ans, a accouché il y a six ans de deux petites garçons faux-jumeaux dans la banlieue de Buenos Aires. Mais alors que l'un des deux enfants se développe sans troubles, Manuel dès ses 20 mois, lors de ses premiers mots, annonce à sa mère : « Moi, fille ».  Les années passant, le mal-être du petit Manuel empire. C'est ainsi que le petit garçon passe «  des heures caché sous son lit, à lisser sur sa tête une serviette de bain comme s'il s'agissait d'un longue chevelure », raconte sa mère dans Libération.
Face à une affirmation aussi prononcée d'une identité en contradiction avec son sexe de naissance, les psychologues argentins choisissent une méthode pour le moins radicale. Sa premère thérapeute préconise ainsi à ses parents de peindre sa chambre en bleu, de renforcer le rôle du père, et de fermer à clé le placard à vêtements de la mère pour que Manuel n'y emprunte plus de robes ou accesoires.

La renaissance de Lulu
Le petit Manuel vit très mal cette métode drastique. D'après sa mère, « il allait même jusqu'à vouloir repousser son sexe à l'intérieur. » C'est alors que Gabriela entend parler d'un service de prise en charge intégral et gratuit des personnes trans, à l'hôpital public Durand de Buenos Aires.
Là-bas le petit garçon bénéficie d'une nouvelle méthode basée sur l'accceptation du choix de l'enfant. Manuel qui souhaite désormais qu'on l'appelle « Lulu », vit une véritable renaissance. 

Mieux dans sa peau, notamment grâce à ses tenues de petite fille, Luana fait sa première rentrée scolaire il y a deux ans. Pourtant, les jugements négatifs sont toujours là et sa maman, doit constamment se justifier auprès des parents d'élèves. « C'est pour désamorcer ces regards violents et couper court aux justifications que j'ai demandé à ce que Luana change officiellement de genre. »
Une demande qui a été entendue par les autorités argentines puisque Manuel a déjà reçu ses nouveaux papiers d'identité avec son nouveau prénom Luana. Et pour fêter l'évènement, Lulu a réclamé à sa mère une fête avec un gâteau rose et une robe mauve pour l'occasion.




X

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité