• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Substances dangereuses

Blanchiment des dents : attention aux produits nocifs ou inutiles !

Les experts recommandent d’aller chez le dentiste pour se faire blanchir les dents plutôt que s'exposer à des substances dangereuses présentes notamment dans les dentifrices.

Blanchiment des dents : attention aux produits nocifs ou inutiles ! AndreyPopov/iStock


  • Publié le 08.09.2022 à 15h51
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Sur 12 systèmes et produits destinés à blanchir les dents, les deux tiers sont à éviter et aucune étude scientifique n’a validé l’efficacité des 4 autres d’après 60 millions de consommateurs.
  • Les produits blanchissants sont à utiliser avec parcimonie et dans un cadre médicalisé.

Des substances cancérigènes dans les dentifrices blanchissants et des doses de substances dangereuses bien au-dessus des normes légales dans les produits destinés à blanchir les dents vendus dans le commerce… Voilà à quoi s’exposent les Français d’après le hors-série « Spécial dents : prévenir et soigner » de l'association 60 millions de consommateurs.

Dioxyde de titane

Il est donc conseillé d’ouvrir l'œil notamment lors de l’achat des dentifrices, puisque trois sur quatre contiennent du dioxyde de titane, ce qui inquiète les experts. "Actuellement, le dioxyde de titane est interdit dans l’alimentation parce qu’il y a des soupçons d’effets cancérogènes", a révélé, auprès de BFMTV, Sophie Coisne, rédactrice en chef adjointe à 60 Millions de consommateurs. En effet, d’après le Comité d’Évaluation des Risques (CER ou RAC pour risk assessment committee) de l’ECHA (Agence européenne des produits chimiques) cette substance devrait être "classé comme cancérogène suspecté pour l’homme de catégorie 2 par inhalation." 

Toujours selon l’association de consommation, il faut plutôt privilégier les dentifrices avec une forte concentration en fluor, puisque les autres composants abrasifs contenus dans les produits promettant une blancheur éclatante peuvent en plus endommager l’émail des dents.

Peroxyde d’hydrogène

60 millions de consommateurs alerte également sur le danger des produits dentaires aux actions blanchissantes dont la concentration en peroxyde d’hydrogène est supérieure à 6%. Ils sont en effet interdits dans l’Union européenne. "Seuls les chirurgiens-dentistes peuvent appliquer des produits contenant de 0,1 à 6 % de peroxyde d’hydrogène ou de 0,3 à 16 % de peroxyde de carbamide (qui devient du peroxyde d’hydrogène à l’air, perdant en concentration)” rappelle l’association. Encore une fois, il faut traquer la composition de ces produits vendus dans le commerce ou en ligne et vérifier que la barre limite des 0,1 % (et 0,3 % pour le carbamide) est bien respectée.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES