• CONTACT
Les médecins lui enlèvent le mauvais œil, il devient aveugle'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Opération

Les médecins lui enlèvent le mauvais œil, il devient aveugle

Lors d’une opération, un homme a subi une erreur médicale grave : les médecins lui ont retiré le mauvais œil. 

Les médecins lui enlèvent le mauvais œil, il devient aveugle OcusFocus/istock


  • Publié le 04.07.2022 à 16h31
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • C’est la première fois qu’un incident de ce genre se produit dans cet hôpital.
  • En France, il y aurait environ 450 000 erreurs médicales chaque année.

Cette erreur lui a coûté la vue. Un homme s’est rendu à l'hôpital Ružinov de Bratislava, en Slovaquie, pour se faire retirer un œil suite à un problème médical. Lorsqu’il s’est réveillé après l’opération, il était devenu aveugle : les médecins lui ont enlevé le mauvais œil, le laissant avec un seul œil, non-fonctionnel. Son histoire est racontée dans le média slovaque Teraz.sk.  

L’équipe médicale a changé de service 

"L'hôpital a fourni au patient et à sa famille tout le soutien possible pour atténuer les conséquences, à la fois médicales, psychologiques et sociales", a déclaré Eva Kliská, la porte-parole de l’université dans laquelle se trouve l’hôpital. Selon elle, l’opération a été menée par une équipe ophtalmologique reconnue. Depuis l’incident, ils ont été démis leur fonction : le chirurgien en charge de l’opération ne peut plus opérer. Les personnels de la clinique ophtalmologique ayant participé à l’opération ont été changés de service : ils exercent désormais en préparation pré-opératoire.

D’après la porte-parole, un groupe de travail a été créé pour améliorer le protocole et la sécurité. En parallèle, une enquête est en cours pour comprendre l’origine de l’incident. "L’affaire est prise en charge par le Bureau de surveillance des soins de santé, qui est chargé de vérifier si les soins de santé ont été dispensés correctement, a déclaré le Ministère de la santé slovaque au média. Tant que les conclusions ne seront pas disponibles, le ministère de la Santé ne commentera pas le cas."

Un dédommagement ? 

Selon Peter Kováč, professeur agrégé de droit pénal à la Faculté de droit de l'Université de Trnava, avocat et médecin légiste, le patient pourra être indemnisé pour cette erreur médicale. À Teraz.sk, il explique que cette compensation peut dédommager les douleurs ou l’impact sur la vie sociale, personnelle et professionnelle. Le montant peut dépasser plusieurs dizaines de milliers d’euros selon lui. Ce genre d’affaires peut se régler à l’amiable entre l’hôpital et le patient, mais ce professionnel du droit estime qu’elle se réglera cette fois devant un tribunal, au vu de sa gravité et de médiatisation. 

Comment réagir en cas d’accident médical ? 

En France, en cas d’accident ou d’erreur médicale, un patient a dix ans, après stabilisation de son état de santé, pour engager une procédure. "Les recours concernant une erreur médicale peuvent viser deux types d’objectifs : le recours pour indemnisation du préjudice et le recours pour obtenir la modification des pratiques et/ou la sanction du professionnel ou de l’établissement en cause", précise France Assos Santé. Dans tous les cas, un expert devra évaluer les préjudices. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES