• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Virus

Epidémie de grippe : les décès continuent d'augmenter

Après cinq semaines d’une hausse inhabituellement tardive de l'épidémie de grippe pour la saison, les décès continuent d'augmenter en France. 

Epidémie de grippe : les décès continuent d'augmenter brizmaker / istock.


  • Publié le 14.04.2022 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La grippe est une infection virale très contagieuse qui peut être grave chez les personnes les plus fragiles.
  • Les épidémies de grippe surviennent habituellement chaque année en France au cours de l'automne et de l'hiver.

Après cinq semaines d'augmentation, l'épidémie de grippe se stabilise mais les décès continuent d'augmenter, selon le dernier rapport de Santé Publique France.

Les consultations de SOS Médecins sont stables

Pour la semaine écoulée, le taux de consultations pour syndrome grippal estimé à partir des données du Réseau Sentinelles était de 247/100 000 habitants, un chiffre en diminution par rapport à la semaine précédente. "Cette baisse était observée dans toutes les classes d’âge", ajoutent les experts en santé publique.

La proportion de syndromes grippaux parmi les consultations de SOS Médecins est stable. En revanche, "la part des hospitalisations pour grippe ou syndrome grippal est en légère augmentation", note Santé Publique France. "Cette hausse concerne toutes les classes d’âge, excepté les 45-64 ans", ajoute l’agence de santé.

368 morts de la grippe

La part des morts liées à la grippe continue aussi de progresser. "Parmi les 118 428 décès déclarés en métropole par certificat électronique, 368 (0,31%) l’ont été avec une mention de grippe", précisent les scientifiques. Les régions ayant rapporté les parts de décès les plus élevées sont l’Auvergne-Rhône-Alpes (1,21%), la Bourgogne-Franche-Comté (1,24%), les Hauts-de-France (1,16%), les Pays de la Loire (0,96%) et la Provence-Alpes-Côte d’Azur (0,95%).

Les estimations de la couverture vaccinale au 28 février chez les personnes à risque étaient de 52,6%, soit 56,8% chez les 65 ans ou plus et 34,3% chez les moins de 65 ans. "Ces données indiquent une couverture vaccinale supérieure à la celle estimée pour la saison 2019-2020, mais inférieure à celle de l’année dernière", conclut Santé Publique France.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES