• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Dermatologie

Vie de couple : l'eczéma impacte considérablement le partenaire du malade

Perturbation du sommeil, baisse du désir sexuel... Les conjoints de personnes atteintes d'eczéma souffrent indirectement de cette maladie de peau. 

Vie de couple : l'eczéma impacte considérablement le partenaire du malade Albina Gavrilovic / istock.


  • Publié le 23.02.2022 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’eczéma concerne 2,5 millions de Français de tous les âges.
  • Cette maladie de peau est toujours associée à des démangeaisons intenses qui peuvent atteindre toutes les parties du corps.

L'Association Française de l’Eczéma publie une enquête inédite concernant l’impact de l’eczema sur la vie de couple. "Confrontés à l’eczéma de leur partenaire au quotidien, les conjoints sont impactés dans leur vie de couple et leur ressenti est largement sous-estimé", résument les militants.

Baisse du désir sexuel

29% des conjoints avouent d’abord que l’eczéma de leur partenaire les empêche de dormir (en cas d’eczéma sévère, ce taux grimpe à 46%). A leurs côtés, 44% des malades déclarent que l’eczéma perturbe leur propre sommeil.

Concernant la vie sexuelle, 26% des patients reconnaissent une baisse de leur désir du fait de leur eczéma, et 42% des conjoints estiment que la maladie de peau de leur partenaire diminue leurs propres élans. Lorsque le patient est une femme, 33,7% des conjoints déclarent que l’eczéma de leur partenaire diminue leur propre désir sexuel, un chiffre qui monte à 46% si le malade est un homme.  

Peur de la transmission

33% des conjoints continuent par ailleurs de croire à tort que l’eczéma de leur partenaire est contagieux, alors que seulement 17% des patients ressentent la crainte de leur conjoint que cela soit le cas. "43% des conjoints avouent également redouter une transmission de l’eczéma de leur partenaire à l’un de leur enfant, alors que seulement 28% des patients estiment que leur conjoint appréhende une transmission héréditaire de la maladie", précise l'enquête. 

Enfin, l’impact de l’eczéma sur le couple a tendance à augmenter avec le degré de sévérité de la pathologie. 34% des patients souffrant d’une forme légère de la maladie considèrent que leur eczéma est source de tension dans leur relation, alors que 66% des personnes souffrant d’une forme sévère pensent de même. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES