• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaccins contre la Covid-19

Covid-19 : la Chine approuve le vaccin de Sinopharm, efficace à 79 %

Pékin a annoncé ce jeudi avoir approuvé “sous conditions” la mise sur le marché du vaccin du groupe pharmaceutique Sinopharm. Une vaccination de 60 % à 70 % des 1,4 milliard de Chinois sera nécessaire pour assurer “la protection de l’ensemble de la population”.

Covid-19 : la Chine approuve le vaccin de Sinopharm, efficace à 79 % Tinnakorn Jorruang/iStock

  • Publié le 31.12.2020 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Pékin a annoncé approuver la mise sur le marché du vaccin mis au point par le laboratoire chinois Sinopharm.
  • D'une efficacité de 79,43 %, il devrait être prioritairement administré aux personnes à risque, avant d'être déployé à grande échelle.
  • Le gouvernement vise une couverture vaccinale de 60 à 70 % pour empêcher la circulation du virus.

Après les vaccins mis au point par Pfizer-BioNTech, AstraZeneca, Moderna et Spoutnik V, développé par l'institut de recherche russe Gamaleya, c’est au tour de la Chine de lancer sur le marché son tout premier vaccin contre la Covid-19.

Produit par le groupe pharmaceutique chinois Sinopharm, ce nouveau vaccin serait efficace à 79,43 %, soit moins que ce qu’ont annoncé ses concurrents Pfizer-BioNTech (95 %) et Moderna (94,1 %). Ce premier vaccin chinois a été approuvé par Pékin “sous conditions" et devrait rapidement être mis sur le marché. À ce jour, Sinopharm est le seul groupe chinois à avoir communiqué sur l’efficacité les chiffres sur l’efficacité du vaccin, même si les analyses des essais cliniques ne sont pas encore terminées.

Vacciner 60 à 70 % de la population

Si la mise sur le marché a été approuvée avant même la publication des résultats définitifs des essais cliniques, c’est parce que la Chine souhaite ne pas être exclue de la course mondiale au vaccin. Le pays se targue aussi d’avoir une politique vaccinale ambitieuse. L’approbation conditionnelle du vaccin de Sinopharm devrait ainsi permettre de débuter la vaccination auprès des populations à risques, a déclaré le ministre adjoint de la Santé, Zeng Yixin, lors d’une conférence de presse.

À terme, le pays vise une vaccination de “60 % à 70 %” de sa population, soit 1,4 milliard de personnes pour assurer “la protection de l’ensemble de la population”, a poursuivi le ministre adjoint, qui a également précisé que le vaccin serait “fourni gratuitement à tous”.

5 millions de personnes déjà vaccinées

Restent cependant des questions en suspens. La première est la capacité de production chinoise. Si la vaccination sera facultative, aucune mention n’a été faite durant la conférence de presse d’un calendrier vaccinal plus détaillé, même si les autorités chinoises ont indiqué que 5 millions de personnes se sont déjà vu administrer différentes doses de vaccins. Trois millions de vaccinations ont par ailleurs été réalisées sur les personnes à risque depuis le 15 décembre dernier, sans qu’aucun effet secondaire grave n’ait été constaté.

Le vaccin de Sinopharm n’est pas le seul produit en Chine. Le pays teste actuellement 13 autres vaccins sur l’humain, dont 4 autres en phase 3 des essais cliniques.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité