Publicité

QUESTION D'ACTU

En Ecosse

La maladie du retard liée à un déficit cérébral

D'après des médecins écossais, Jim Dunbar serait atteint de la maladie du retard chronique. Agé de 57 ans, l'homme souffrirait d'un déficit touchant une région de son cerveau.

La maladie du retard liée à un déficit cérébral SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 30.08.2013 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les personnes souvent en retard auront désormais un argument de plus pour se justifier ! La personne qu'ils doivent remercier se nomme Jim Dunbar, un Ecossais dont la vie et celle de son entourage est perturbée à cause de ses retards systématiques. Agé de 57 ans, l'homme qui est incapable d'arriver à l'heure, a réussi à se faire prescrire une ordonnance par ses médecins afin d'expliquer à ses employeurs qu'il souffrait d'un retard chronique pathologique.

Et il ne s'agit pas d'une blague. D'après les praticiens  du Ninewells Hospital (Dundee) qui ont posé le diagnostic, l'homme serait en réalité atteint d'un déficit touchant une région du cerveau bien particulière déjà connue des troubles de l’hyperactivité et de l’attention (TDAH) dont souffrent certaines personnes. Cette affection empêcherait le patient de gérer et d'évaluer le temps dont il a besoin pour effectuer une tâche. Pourtant, il possède une horloge spéciale dans son salon qui est directement reliée à l’horloge parlante afin de toujours connaître l’heure exacte. Sans grand effet !
Si bien que pour Jim Dunbar, cette maladie a transormé sa vie en cauchemar. Interrogé par le Daily Mail, il confie : « Je m'en veux et me demande : pourquoi est-ce que je n'arrive pas à être à l'heure ? J'ai perdu beaucoup d'emplois. Je peux comprendre la réaction des gens et pourquoi ils ne me croient pas. »


Bien évidemment, la reconnaissance de cette nouvelle maladie par les médecins écossais n'est pas du goût de tous. Pour le Dr Sheri Jacobson, psychiatre à Londres, questionnée dans le même quotidien, « ce trouble n’est pas répertorié dans le dernier Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5). Alors je ne suis pas certaine que l’on puisse dire que c’est une maladie. Les retards répétés sont généralement un symptôme d’un mal plus profond comme les Tdah (1) ou la dépression. Mais cela peut tout aussi bien être une mauvaise habitude. A mon avis, faire d’un comportement quotidien une maladie n’est pas judicieux », conclut-elle.
Si les médecins ne sont pas conviancus par cette nouvelle pathologie, elle  va sans en tout cas multiplier le nombre de malades imaginaires !


(1)Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité