• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Overdose

Sur TikTok, le "Benadryl Challenge" tue une adolescente de 15 ans

Le "Benadryl Challenge" est un défi absurde qui consiste à ingérer une grande quantité de médicaments vendus en libre service, puis à mettre la performance filmée en ligne.

Sur TikTok, le \ Wachiwit / istock.

  • Publié le 08.09.2020 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les jeunes cherchent à s’étourdir et à se "sentir planer" en consommant du Benadryl, l'équivalent de l'Actifed vendu en France.
  • Une adolescente de 15 ans est morte d'une overdose de Benadryl.

Une adolescente de 15 ans est morte après avoir participé sur le réseau social TikTok au "Benadryl Challenge", un défi absurde qui consiste à ingérer une grande quantité de médicaments vendus en libre service aux Etats-Unis, puis à mettre la performance filmée en ligne.

Les jeunes cherchent à s’étourdir et à se "sentir planer"

Concrètement, les jeunes cherchent à s’étourdir et à se "sentir planer" en consommant du Benadryl, l'équivalent de l'Actifed vendu en France. Cet antihistaminique, conçu pour aider contre les allergies et les rhumes, ne représente aucun danger lorsque l’on respecte les doses recommandées. En revanche, une surconsommation du médicament peut entrainer des overdoses mortelles, comme ce fut le cas pour la jeune Chloé.

Ses parents alertent sur une page Facebook sur les dangers d’un tel défi, pour "ne plus voir aucune famille traverser ça". Les experts du centre antipoison de l’université Banner ont quant à eux émis un récent avertissement à propos du "Benadryl Challenge". "Nous voyons assez fréquemment des cas d'empoisonnement à la Benadryl, qui donne lieu à des comas, des crises d'épilepsie, une toxicité cardiaque, de graves élévations de température du corps et même la mort", explique Steven Curry, directeur du département de toxicologie médicale.

380 appels de détresse liés à l'ingestion intentionnelle d'antihistaminiques

Depuis le 1er janvier, le centre antipoison a reçu 380 appels de détresse liés à l'ingestion intentionnelle d'antihistaminiques en Arizona. Presque tous ont nécessité une hospitalisation dans une unité de soins intensifs.

"Nous demandons instamment aux parents de prendre conscience de l’existence de ce genre de défi dangereux sur les réseaux sociaux, et de parler à leurs enfants des risques qu’ils prennent en y participant ou en encourageant les autres à y participer", poursuivent les experts.

Relever des défis dangereux est devenu une habitude sur les réseaux sociaux. On peut ainsi citer le "Muscade challenge", le "Skull Breaker Challenge", le "Shell on Challenge", le "Hot Water Challenge", le "Condom-snorting challenge" ou encore le "Blue whale challenge".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité