Publicité

QUESTION D'ACTU

Défi dangereux

Shell on Challenge : manger des aliments avec leur emballage, quels risques pour la santé ?

Aux États-Unis, un nouveau défi absurde sévit sur les réseaux sociaux : le Shell on Challenge, qui consiste à manger un aliment avec sa peau ou son emballage. Et ce n’est pas sans risque pour la santé…

Shell on Challenge : manger des aliments avec leur emballage, quels risques pour la santé ? qrochkin/iStock

  • Publié 26.04.2019 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Après le mortel Hot Water Challenge qui consistait à verser de l'eau bouillante sur son voisin et le tout aussi dangereux Tide Pod Challenge, pour lequel des adolescents se mettaient au défi d’avaler une capsule de lessive, le Shell on Challenge est a priori inoffensif. Le principe de ce nouveau jeu à la mode auprès des jeunes ? Manger un aliment qui n’est pas épluché ou qui est encore dans son emballage.

Sur les réseaux sociaux, et notamment sur Snapchat, fleurissent ainsi des vidéos d’ados croquant à pleines dents dans un Babybel enciré, dans une banane encore dans sa peau… Mais aussi dans des chocolats toujours dans leur papier ou dans une boîte de céréales non-ouverte.

Or, si avaler un fruit non-épluché est plutôt inoffensif, avaler du plastique ou d’autres matières non-organiques peut s’avérer très dangereux.

Pesticides et perturbateurs endocriniens

"Les matières organiques telles que les pelures de fruits ne sont généralement pas dangereuses. Le zeste est souvent utilisé dans les recettes (zeste de citron). Or, ce sont les copeaux de la peau", explique ainsi au New York Post le Dr Max Plitt. "En revanche, manger du plastique peut être dangereux. Le BPA (bisphénol A, ndlr) est connu pour influencer les hormones. Les substances chimiques contenues dans le PVC, comme le chlorure de vinyle, ont été associées à des cancers", poursuit le médecin.

Si en France, la présence de BPA est désormais interdite dans les biberons et le matériel de puériculture, il est toujours présent dans nombre d’emballages alimentaires malgré une classification comme perturbateur endocrinien par l’Union européenne depuis 2017. Avaler des fruits non-épluchés expose également aux pesticides, rappelle la Dre Danelle Stabel à ABC Action News. Ce qui peut aussi avoir une incidence sur la santé des adolescents s’adonnant au Shell on Challenge.

Un risque d’étouffement

Mais ce qui inquiète le plus la spécialiste est le risque d’étouffement qu’encourent les jeunes qui avalent les emballages plastiques. "Cela m'inquiète davantage parce que tout ce que vous mangez qui n'est pas destiné à être digéré, vous pouvez vous étouffer avec", insiste la Dre Stabel. "Le risque de respirer ça et de s'étouffer est la chose la plus importante pour moi, et encore une fois ce n'est tout simplement pas censé être digéré, mais cela dépend de la taille de la bouchée qu’ils prennent."

Si le Dr Max Plitt conseille aux adolescents de ne plus tenter de relever les défis venant d’Internet et qui encouragent à avaler des éléments non-comestibles, les recommandations de la Dre Stabel sont, elles, destinées aux parents. "J'encourage toujours les parents à être actifs dans la façon dont leurs enfants utilisent les réseaux sociaux et de savoir ce qu’ils publient en ligne."

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité