Publicité

QUESTION D'ACTU

Don d'organe

Greffe de rein : les donneurs seniors récupèrent plus vite

Une expérience néerlandaise révèle que les donneurs vivants de rein âgés de plus de 60 ans retrouvent très vite leur qualité de vie. Ils récupèreraient même plus vite que des donneurs plus jeunes.

Greffe de rein : les donneurs seniors récupèrent plus vite JAUBERT/SIPA

  • Publié 29.07.2013 à 18h59
  • |
  • |
  • |
  • |


Existe-t-il une limite d’âge pour donner son rein ? A cette question que beaucoup se posent, l'Agence de biomédecine qui intervient dans le domaine du prélèvement et de la greffe d'organe répond « « non ». L'établissement rappelle que « seul compte l’état de l’organe ». Un message que les personnes âgées semblent avoir entendu puisqu'aujoud'hui 32 % des reins greffés proviennent de donneurs qui ont plus de 60 ans. Et une étude publiée récemment dans Transplantation et relayée par l'Agence presse médicale pourrait inciter encore davantage ces personnes là à donner. Une expérience néerlandaise a en effet révélé que les donneurs vivants de rein âgés retrouvent très vite leur qualité de vie. Ces derniers la retrouveraient même plus vite que des donneurs plus jeunes.

L'étude menée par l'équipe du Dr Karel Klop du Centre médical Erasme à Rotterdam a permis d'évaluer les répercussions de la néphrectomie (ablation chirurgicale d'un rein) chez des donneurs âgés. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont interrogé 501 donneurs vivants ayant participé à trois études entre mai 2001 et octobre 2010 et leur ont fait remplir un questionnaire de qualité de vie. Parmi les participants, 135 donneurs avaient plus de 60 ans (77 % ayant entre 60 et 70 ans et 23 % ayant au moins 70 ans) et 366 avaient moins de 60 ans.
Et les résultats rapportés par ces scientifiques ont de quoi surprendre ! Un mois après leur néphrectomie, les résultats étaient « significativement meilleurs » chez les donneurs âgés pour trois items, la douleur corporelle (meilleure de 7 points sur un total de 100), l'état physique (de 18 points) et la vitalité (de 5 points).
De plus, trois mois après l'intervention, la douleur corporelle et l'état physique étaient toujours en faveur des donneurs âgés. Et, à six et 12 mois, la fonction physique était en faveur du groupe plus jeune (de 3 et 5 points). Enfin, dernier constat, les donneurs âgés ont signalé également moins de douleur postopératoire que les plus jeunes. 

« Les donneurs âgés ont de meilleurs scores de qualité de vie et reviennent plus vite à leur forme initiale que les plus jeunes. La perspective de cette excellente qualité de vie postopératoire pourrait aider à convaincre des personnes âgées à donner un rein ! », concluent les auteurs.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité