• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covis-19

Chloroquine: l'OMS suspend toutes les études dont elle est partenaire

L'OMS a décidé de suspendre toutes les études menées avec l'hydroxychloroquine et la chloroquine. Une décision qui intervient après la publication de travaux qui soulignent le risque de décès associé à ce traitement et dont le fervent défenseur de la chloroquine, le Pr Didier Raoult avait vivement critiqué les conclusions.

Chloroquine: l'OMS suspend toutes les études dont elle est partenaire Stigalenas

  • Publié le 25.05.2020 à 19h50
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'OMS annonce la suspension "temporaire" des études sur la chloroquine dont elle est partenaire
  • Une récente étude souligne l'inefficacité de ce traitement et le risque de décès qui lui est associé
  • En France, le ministre de la Santé a demandé à ce que les règles de prescription de ce traitement soient revues

C'est une étude qui aura sonné peut être sonné la fin du débat sur l'efficacité de l'utilisation de la chloroquine dans le traitement de la Covid-19. Après la décision du ministre de la Santé, Olivier Véran, de saisir les instances médicales pour qu'elles changent les règle de prescription de ce traitement dans la prise en charge des patients Covid, l'étude publiée il y a trois jours dans The Lancet a provoqué lundi une réaction forte de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Celle-ci a annoncé lundi soir la suspension temporaire des essais cliniques qu'elle menait dans plusieurs pays.

L'étude du Lancet qui soulignait l'inefficacité de ce traitement chez les malades hospitalisés et le risque important de décès qui était associé à son utilisation est la dernière parue sur ce médicament autour duquel la polémique, née des déclarations et des essais du Professeur Didier Raoult à Marseille s'est rapidement installée dès le début de l'épidémie. Le médecin marseillais, grand défenseur de l'utilité de l'hydroxychloroquine dans le traitement des malades de la Covid-19 a d'ailleurs répliqué à cette étude en la traitant de "foireuse".

Une mesure de précaution

"Je ne sais pas si l'hydroxychloroquine tue, mais ici, elle sauve beaucoup de gens", a indiqué le Pr Raoult dans une vidéo publiée le 25 mai sur le compte YouTube de son institut, l'IHU Méditerranée Infection. Il affirme pouvoir s'appuyer sur l'analyse de 10 000 électrocardiogrammes réalisés dans son établissement.

L'OMS explique avoir pris la décision de suspendre "temporairement" les essais cliniques en cours sur l'hydroxychloroquine -c'est à dire des essais incluant la prescription du traitement à certains patients tirés au sort- par mesure de précaution. Les travaux publiés dans le Lancet, une étude pharmaco-épidémiologique de grande ampleur portant sur 96 000 patients au total avaient démontré un risque accru de décès et d'arythmie cardiaque avec des traitements liés à l'hydroxychloroquine et à la chloroquine.

La chloroquine est un médicament utilisé depuis longtemps dans le traitement et la prévention du paludisme mais aussi dans la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde et de certaines formes de lupus. L'hydroxychloroquine, elle, est un dérivé de la chloroquine utilisé dans le traitement de maladie auto-immunes.

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/1176-Coronavirus-Covid-19-n-est-qu-une-infection-virale-poumon

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité