• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Comment vivre avec sa peur du déconfinement ?

Pour certains c'est un soulagement tant attendu, mais pour d'autres le déconfinement réveille des angoisses jusque-là̀ latentes.

Comment vivre avec sa peur du déconfinement ? Daniele Mazierli/iStock

  • Publié le 17.05.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Si certains l'attendaient avec impatience, le déconfinement peut aussi être la source d’un véritable stress qui réveille des inquiétudes envers le coronavirus, en particulier la peur d'être contaminé. Dans ces conditions, la reprise du travail peut devenir une épreuve pouvant aller jusqu'à la panique.

Est-ce toujours une bonne idée d'écouter sa peur?

La peur est une émotion essentielle qui nous renseigne sur la présence d'un danger. Elle fait partie des émotions principales en nous permettant de survivre et de prendre des dispositions rapides pour échapper à une situation qui pourrait être périlleuse.

C'est donc une émotion légitime, qui nous protège et qui déclenche notamment l'adrénaline afin de trouver rapidement de l'énergie nécessaire. Elle peut donc se manifester par une accélération du rythme cardiaque, des bouffées de chaleur, l'impression d'étouffer ou d'avoir mal au ventre. 

Pour autant, la peur peut être déclenchée de façon irrationnelle et devenir omniprésente dans notre esprit jusqu'à aller à la phobie, c'est-à-dire l'impossibilité́ de l'appréhender autrement.

La peur du déconfinement est-elle rationnelle ?

Avec le déconfinement, c'est l'inconnu qui angoisse le plus. La crainte d'une deuxième vague, le manque de confiance et la suspicion envers les autres augmentent la peur et peuvent même déclencher une véritable hypocondrie, c'est-à-dire l'idée irrationnelle que tout peut être une source de contamination et donc de danger.

Plutôt que de lutter contre sa peur, il est préférable de la rationaliser avec des pensées positives et surtout travailler sur le sentiment de confiance et de sécurité́. Cela peut être le cas en appliquant bien les mesures de protection, en se renseignant sur des sources d'information officielles et validées scientifiquement, mais aussi en acceptant qu'il s'agit d'une situation temporaire et exceptionnelle. 

En savoir plus : “Psychologie de la peur”, de Christophe André, éditions Odile Jacob.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité