Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête Générations futures

9 fraises sur 10 contiennent des pesticides

Une enquête effectuée sur des fraises vendues dans des supermarchés révèle que plus de 90 % des barquettes contiennent des résidus de pesticides. Des produits interdits ont également été retrouvés.

9 fraises sur 10 contiennent des pesticides Francis Joseph Dean/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 09.07.2013 à 17h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Français qui plébiscitaient  dans une étude Mediaprism/60 millions de consommateurs l’alimentation à base de produits naturels vont sans doute être déçus ! Une enquête publiée ce mardi par l'association environnementale Générations Futures révèle en effet que quasiment toutes les fraises vendues dans nos grandes surfaces contiennent des pesticides. Mais les choses ne s'arrêtent pas là, de nombreux produits interdits depuis des années ont également été retrouvés dans de nombreuses barquettes.

Pour arriver à cette conclusion, l'association a acheté des fraises dans plusieurs grands supermarchés français ( Leclerc, Carrefour, Auchan...) puis a analysé ces fruits. Résultat, sur 49 échantillons passés au crible, 91,83% contenaient un ou des résidus de pesticides et 71,42% des échantillons contenaient des pesticides perturbateurs endocriniens (PE).
Et pour ceux qui seraient tentés de consommer des produits français dans le but d'échapper à cette contamination, la déception risque d'être grande. Car 65,38% des échantillons français ont au moins un résidu de pesticide PE. Pour les fraises issues de l'agriculture espagnole, ce taux monte à 78,26% des échantillons.

Par ailleurs, les analyses effectuées par Générations futures ont également révélé la présence de résidus de pesticides interdits d’usage sur la fraise en France et en Espagne dans 9 échantillons au total. Parmi les produits incriminés figurent l’endosulfan, un insecticide organochloré interdit en Europe depuis 2005 et inscrit sur la liste des polluants organiques persistants, mais aussi le carbosulfan, un insecticide interdit en Europe depuis 2007.

Et c'est la présence de ces produits interdits qui inquiète en priorité les dirigeants de l'association, car elle montre un non-respect des législations en vigueur. Pour François Veillerette, porte-parole de Générations Futures, « la présence de pesticides interdits en Europe ou sur la culture de la fraise dans plus de 18% des échantillons testés est proprement inacceptable. Là encore, nous attendons une action forte du gouvernement qui doit faire rapidement cesser cette situation, sur cette culture et sur toutes les autres », confie-t-il dans un communiqué.


Cette contamination n'est pas sans risque. Selon les  données publiées au cours des 30 dernières années, il semble exister une association positive entre exposition professionnelle à des pesticides et certaines pathologies chez l’adulte. Même si ces affections touchent avant tout les agriculteurs, et les ouvriers d’usines de production de ces produits, la population générale est également concernée par son exposition à travers l’alimentation. Une expertise de l’Inserm a ainsi permis d’établir une liste des pathologies associées aux pesticides dont 8 localisations de cancer, 4 cancers hématopoïétiques, ainsi que les cancers de la prostate, du testicule, les tumeurs cérébrales et les mélanomes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité